Toulouse en deuil

  • A
  • A
Toulouse en deuil
Partagez sur :

FOOTBALL - Agressé à Belgrade en marge d'un match, Brice Taton, supporter toulousain, est décédé des suites de ses blessures, mardi.

Victime d'une agression en marge d'une rencontre de Ligue Europa entre le Partizan Belgrade et Toulouse, le 17 septembre dernier, Brice Taton, supporter du TFC, est décédé des suites de ses blessures.Hospitalisé depuis le 17 septembre dernier dans un centre médical de Belgrade, Brice Taton, supporter toulousain, a succombé à ses blessures, a annoncé, mardi, le porte-parole du centre hospitalier serbe. Le Français de 28 ans avait été grièvement blessé au cours d'une altercation ayant opposé des supporters du Partizan Belgrade à ceux de Toulouse quelques heures avant une rencontre de Ligue Europa.Sérieusement touché à la tête et à la poitrine, Brice Taton avait vu son état s'aggraver progressivement tandis que deux autres Français, blessés plus légèrement, avaient pu quitter l'hôpital pour rejoindre la France rapidement.L'agression de Brice Taton, qualifiée de "délibérée" par l'ambassadeur français en Serbie, Jean-François Terral dans les colonnes de La Dépêche du Midi, a relancé la polémique autour du Partizan Belgrade déjà sanctionné par le passé pour des faits de violence de la part de ses supporters. Le club serbe avait d'ailleurs été exclu de la coupe de l'UEFA en 2007 après des incidents survenus à Mostar, en Bosnie.Le président de la Fédération Française de Football, Jean-Pierre Escalettes, s'est également dit "bouleversé" par la disparition de Brice Taton tout en tenant à rappeler qu'il ne fallait pas "minimiser les débordements potentiellement mortels dans les stades.""Victime de violences inqualifiables"Même tristesse du côté de Frédéric Thiriez, président de la Ligue, qui a dit toute "son émotion personnelle ainsi que celle de l'ensemble de la famille du football professionnel français" dans une lettre ouverte à Olivier Sadran, le président toulousain.Un hommage à Brice Taton devrait être rendu par Toulouse à son supporter lors de la rencontre de Ligue Europa face au FC Bruges jeudi. "Le TFC est en deuil à l'annonce du décès tragique de Brice Taton, victime de violences inqualifiables. Brice a lutté plusieurs jours pour sa survie mais malheureusement nous a quitté", peut-on lire dans un communiqué sur le site du club, mardi.La police serbe avait annoncé peu après la rixe l'arrestation de onze hooligans serbes. "Ce groupe comprend le principal auteur des violences et la police agira avec fermeté pour identifier et incarcérer tous les coupables", avait alors précisé Ivica Dacic, le ministre de l'Intérieur serbe.