Toulouse au révélateur biarrot

  • A
  • A
Toulouse au révélateur biarrot
Partagez sur :

RUGBY - L'une des belles affiches du week-end en Top 14 opposera le Stade Toulousain au Biarritz Olympique.

Auteur d'un début de saison plutôt mitigé en championnat, le Stade Toulousain reste sur deux prestations convaincantes en Coupe d'Europe. Les hommes de Guy Novès espèrent confirmer leur regain de forme samedi à l'occasion de la 10e journée du Top 14. Mais la venue du Biarritz Olympique au Stade Ernest-Wallon ne sera pas des plus faciles à négocier. Si le Stade Toulousain a quasiment fait le plein à domicile depuis le coup d'envoi du Top 14 (trois victoires, un nul), son bilan à l'extérieur est beaucoup plus médiocre (deux victoires, trois défaites). Du coup, après neuf journées de championnat, les Rouge et Noir pointent à la cinquième place du classement, avec quatre points de retard sur le leader clermontois.Mais forts de leurs trois derniers succès, à Montpellier (30-12), puis face à Sale (36-17) et sur la pelouse des Harlequins (17-23) en H-Cup, les hommes de Guy Novès semblent peu à peu monter en puissance et faire le plein de confiance. C'est donc avec beaucoup d'ambitions qu'ils se préparent à accueillir le Biarritz Olympique, samedi à l'occasion de la 10e journée, dans un Stade Ernest-Wallon, annoncé à guichets fermés.Sept victoires consécutives pour le BOSeul coup dur pour les Toulousains, la grave blessure de Yannick Nyanga, victime d'une rupture du tendon rotulien du genou droit samedi dernier face à Harlequins et indisponible pour environ six mois. L epilier Jean-Baptiste Poux, victime d'un KO, pourrait également déclarer forfait. Bonne nouvelle en revanche pour Guy Novès et son staff, le retour de Clément Poitrenaud, remis de sa fracture de la main droite survenue le 29 août dernier à Perpignan (15-17).Le Stade aura besoin de toutes ses forces vives pour bousculer un BO en grande réussite actuellement. Vainqueurs de leurs sept derniers matches toutes compétitions confondues, dont un succès probant face à Gloucester samedi dernier (42-15), grâce notamment à trois essais de la flèche américaine Takudzwa Ngwenya, les Basques sont en pleine forme. Le combat promet d'être intense dans la Ville Rose.