Toulouse au bout du suspense

  • A
  • A
Toulouse au bout du suspense
Partagez sur :

Privés, il est vrai, des internationaux tricolores, les grosses écuries du championnat de France ont connu des débuts difficiles à l'occasion de la 1ère journée du Top 14. Si le Stade Toulousain s'est imposé sur le fil à Montauban (17-16), tout comme Clermont à Bourgoin (37-28), Biarritz a chuté à domicile face à Castres (12-24). Pour son retour dans l'élite, le Racing-Métro a, de son côté, battu Albi (19-13).

Privés, il est vrai, des internationaux tricolores, les grosses écuries du championnat de France ont connu des débuts difficiles à l'occasion de la 1ère journée du Top 14. Si le Stade Toulousain s'est imposé sur le fil à Montauban (17-16), tout comme Clermont à Bourgoin (37-28), Biarritz a chuté à domicile face à Castres (12-24). Pour son retour dans l'élite, le Racing-Métro a, de son côté, battu Albi (19-13). MONTAUBAN-STADE TOULOUSAIN: 16-17Toulouse s'en sort bienRevanchard après une saison 2008/2009 décevante (élimination en demi-finales du Top 14 et en quarts de finale de la H-Cup), le Stade Toulousain a souffert samedi face à Montauban pour l'entame du championnat. Un essai d'Albacete, transformé par Elissalde, a en effet permis aux Rouge et Noir d'arracher la victoire dans les derniers instants de la partie (17-16). Les Tarn et Garonnais regretteront longtemps ce dénouement, eux qui n'ont plus battu les Toulousains depuis 24 ans. Déjà privé de plusieurs cadres sur blessure (Sowerby, Bouilhou Kunavore, Skrela), Guy Novès a également perdu Fred Michalak au bout de vingt minutes, ce dernier ayant de nouveau ressenti des douleurs à la cuisse. Il a été remplacé à l'ouverture par Elissalde, qui est en phase de reprise après une blessure au talon. Pour le prochain match à domicile face à Brive, le coach toulousain est sûrement ravi de pouvoir compter sur le retour des internationaux tricolores ayant participé à la tournée estivale des Bleus : Yannick Jauzion. Maxime Médard, Florian Fritz, Cédric Heymans, Thierry Dusautoir, Romain Millo-Chluski et Vincent Clerc. Prochains matches: Stade Toulousain-Brive ; Clermont-MontaubanBOURGOIN-CLERMONT: 27-38Nalaga déjà dans le rythmeEn déplacement à Bourgoin à l'occasion de la 1ère journée du Top 14, Clermont a dû s'employer pour s'imposer (27-38). Bousculés par les Berjalliens, les Auvergnats ont fait la différence à partir de l'heure de jeu en inscrivant trois essais consécutifs (entre la 61e et la 67e minute). Meilleur marqueur d'essais du championnat de France la saison dernière (21 essais), le Fidjien Napolioni Nalaga a débuté l'exercice 2009/2010 sur de bonnes bases en s'offrant un doublé.Prochains matches: Clermont-Montauban ; Castres-BourgoinBIARRITZ - CASTRES: 12-24Le BO rate son départCruelle désillusion pour le Biarritz Olympique lors de la première journée du Top 14. Lors de la réception de Castres à Aguiléra, les Basques ont subi un revers qui contrarie légèrement leurs rêves de renouveau (12-24). Surtout que la défaite ne souffre d'aucune contestation. L'ancien ailier Toulonnais, Marc Andreu, a notamment fait beaucoup de mal au BO en marquant les deux essais de la rencontre (3e et 73e).Prochains matches : Biarritz-Albi ; Castres-BourgoinALBI – RACING-MÉTRO: 13-19Le Racing signe son retourLe Racing-Métro n'a pas laissé passer l'occasion de signaler à tout le Top 14 qu'il était revenu parmi l'élite par la grand porte. Les Parisiens l'ont emporté, samedi, à Albi (19-13), une première depuis dix ans. Les coéquipiers de Lionel Nallet, titulaire, et Sébastien Chabal, entré en cours de jeu, ont trouvé la clé grâce à un Jonathan Wisniewski plus efficace au pied que son homologue albigeois (3 pénalités). Au niveau des essais, chaque équipe aura marqué le sien avec Lapeyre pour le SCA (50e) et Scarborough pour le Racing (18e).Prochains matches : Biarritz-Albi ; Toulon-Racing-MétroBRIVE-MONTPELLIER: 30-9Brive premier leaderBrive y est enfin parvenu. Après quatre ans sans victoire inaugurale, les Corréziens ont réussi à parfaitement lancer leur saison grâce à un succès acquis face à Montpellier (30-9). Une réussite largement méritée après une domination de tout les instants, surtout en mêlée. Le pack des Coujoux n'a, en effet, pas été tendre avec celui du MHRC, récupérant ainsi un grand nombre de ballons précieux dans ce secteur de jeu. Le deuxième essai corrézien en est l'exemple parfait. Quand Claassen s'est extirpé de la masse, il n'avait plus qu'à servir Forgues pour faire le break (23-9, 46e). La messe était dite à ce moment là. Mais après l'essai de Thompson en première période (11e), il en manqué un pour prendre le point du bonus offensif. Après plusieurs occasions gâchées, c'est finalement Orquera qui trouvera l'ouverture peu avant le coup de sifflet final sur un effort solitaire (30-9, 75e). Et comme un bonheur ne vient jamais seul, cette large victoire bonifiée briviste permet aux troupes de Christophe Laussucq de prendre la tête du championnat en étant la seule formation comptabilisant cinq unités. Aux Coujoux de continuer sur leur lancée...Prochains matches: Toulouse-Brive, Montpellier-Perpignan