Toulon se heurte au mur agenais

  • A
  • A
Toulon se heurte au mur agenais
Partagez sur :

Vainqueur de ses deux derniers matches à domicile sans vraiment briller, Toulon s'est incliné sur la pelouse d'Agen (23-13), samedi soir en clôture de la 19e journée du Top 14. Une troisième défaite à l'extérieur inquiétante pour le club varois, septième au classement, mais à égalité de points avec Biarritz (6e) et Bayonne (8e). De son côté, le SUA prend ses distances avec la zone rouge.

Vainqueur de ses deux derniers matches à domicile sans vraiment briller, Toulon s'est incliné sur la pelouse d'Agen (23-13), samedi soir en clôture de la 19e journée du Top 14. Une troisième défaite à l'extérieur inquiétante pour le club varois, septième au classement, mais à égalité de points avec Biarritz (6e) et Bayonne (8e). De son côté, le SUA prend ses distances avec la zone rouge. "Agen est une équipe redoutable à domicile. Ils ont des entraîneurs qui aiment vraiment le jeu, et c'est une équipe qui joue très bien. Les joueurs sont assez homogènes, assez complets: bons derrière, assez performants sur des jeux de relance... Pour moi, le SUA est une équipe sur laquelle il va falloir encore compter sur la fin de saison". Pierre Mignoni ne s'était pas trompé au moment d'évoquer le futur adversaire de Toulon en Top 14. Le demi de mêlée varois et ses coéquipiers ont subi la loi des Lot-et-Garonnais (23-13), samedi soir en clôture de la 19e journée. Un revers gênant pour le RCT qui rétrograde en septième position avec le même nombre de points que le Biarritz Olympique, sixième, et que l'Aviron Bayonnais, huitième. Sans victoire hors de leurs bases depuis le 11 novembre dernier et un déplacement à Perpignan (29-20), les hommes de Philippe Saint-André espéraient faire le plein à Armandie. Mais c'était sans compter sur l'orgueil des Agenais, bien décidés à signer une troisième victoire consécutive sur leur pelouse, peut-être décisive dans l'optique du maintien. Les hommes de Lanta et Deylaud démarrent d'ailleurs la rencontre tambours battants, soucieux de ne pas se laisser marcher dessus. Après une pénalité de part et d'autre, Wilkinson ayant répondu à Barnard (6-6), Monribot profite d'un lancer raté en touche du talonneur varois Orioli pour transmettre à Badenhorst, qui parvient à contrôler le ballon tant bien que mal et à aplatir dans l'en-but (10-3, 22e). Prochain match à Clermont pour le RCT A l'origine de ce premier essai, Monribot ne s'arrête pas en si bon chemin. Sur une chandelle de Barnard, qui a ajouté entretemps trois nouveaux points sur pénalité (13-3, 28e), Lamont, gêné par Avramovic, manque sa réception sous les poteaux. Le troisième ligne agenais en profite pour plonger dans l'en-but (20-3, 34e). Sonné, le RCT inscrit tout de même une nouvelle pénalité grâce à Wilkinson (20-6, 37e), qui, dans la foulée, subit un plaquage dans les airs de Vaka. Une faute dangereuse qui vaut à l'ailier fidjien un carton jaune. Mais malgré leur supériorité numérique durant dix minutes, les Toulonnais ne parviennent pas à réduire l'écart, se heurtant à la défense exemplaire des avants agenais. Après s'être cassés les dents pendant de longues minutes sur le mur lot-et-garonnais, les Rouge et Noir trouvent enfin l'ouverture. A la suite d'une action initiée par Lapeyre, bien relayé par Wilkinson, Henjak s'échappe au ras et atteint la terre promise (20-13, 67e). Mais il est déjà trop tard pour le RCT et Barnard parachève le succès des siens à la suite d'une troisième et dernière pénalité (23-13, 72e). Le SUA réussit un coup parfait et remonte à la onzième place avec quatre points d'avance sur le premier relégable, La Rochelle. De son côté, Toulon, privé de bonus défensif, est évincé provisoirement des six premières places qualificatives pour les phases finales et s'apprête à effectuer un nouveau déplacement périlleux à Clermont début mars.