Toulon s'ouvre à Laporte

  • A
  • A
Toulon s'ouvre à Laporte
Partagez sur :

Mourad Boudjellal a confirmé lundi que Bernard Laporte serait bien le prochain manager général du RC Toulon. Alors que Philippe Saint-André, futur sélectionneur des Bleus, dirigera sa dernière rencontre vendredi à Bègles-Bordeaux, l'ancien secrétaire d'Etat aux Sports prendra l'effectif en main lundi prochain, avant un premier match face... au Stade Français.

Mourad Boudjellal a confirmé lundi que Bernard Laporte serait bien le prochain manager général du RC Toulon. Alors que Philippe Saint-André, futur sélectionneur des Bleus, dirigera sa dernière rencontre vendredi à Bègles-Bordeaux, l'ancien secrétaire d'Etat aux Sports prendra l'effectif en main lundi prochain, avant un premier match face... au Stade Français. Ce n'était donc pas Nicolas Canteloup. Alors que la presse annonçait que Mourad Boudjellal avait rencontré Bernard Laporte, mercredi à Marseille, le président du RC Toulon avait tenté de s'en sortir par une pirouette. "Mercredi, j'étais à Marseille, oui, mais avec Nicolas Canteloup, avait lancé Boudjellal sur RMC. Comme il lui ressemble beaucoup, je crois que des gens ont fait la confusion dans la rue. En plus, comme il a imité Laporte, cet imbécile, je lui ai dit : "Tu vas voir, tout le monde va dire que j'ai rencontré Laporte !" Ça n'a pas loupé !". Au final, le coup de bluff a bien vite pris fin, puisque ce lundi, à Toulon, Bernard Laporte a bel et bien été intronisé comme manager général du club varois. L'ancien sélectionneur des Bleus prendra ses fonctions lundi prochain, après l'ultime match dirigé par Philippe Saint-André. Le futur entraîneur de l'équipe de France aura ainsi l'occasion de mener ses troupes une dernière fois, vendredi, à Bègles-Bordeaux. Ensuite, Laporte fera donc son retour sur le bord des terrains, quatre ans après avoir quitté les Bleus, et douze ans après avoir dirigé le Stade Français. Un club qu'il retrouvera d'ailleurs pour ses débuts sur le banc, le 24 septembre prochain. L'ancien secrétaire d'Etat aux Sports s'est ainsi engagé pour deux saisons, et devrait faire équipe avec Olivier Azam et Pierre Mignoni. Un mariage avec le RC Toulon qui peut surprendre, puisque Laporte et Boudjellal s'étaient notamment échangés quelques amabilités cet été, lors que le premier était encore à Paris, et cherchait à tout prix à conserver Mathieu Bastareaud. "Le Bernard Laporte qui m'est sympathique, c'est plus celui des guignols que celui de la vraie vie", avait notamment lancé le président toulonnais. "Je crois qu'un dirigeant de club, il doit transmettre autre chose. Il y a assez de haine et d'agressivité dans notre société. Encore une fois, j'ai beaucoup de respect pour lui mais quand il déclare ça, et bien il déclare faux alors des fois, il faut se taire", lui avait répondu Laporte. Gageons que les deux hommes ont depuis su mettre de l'eau dans leur vin.