Toulon n'est pas en rade

  • A
  • A
Toulon n'est pas en rade
Partagez sur :

Battu à Bayonne mercredi (9-20), Toulon a réagi dimanche en s'imposant à Mayol face au BO (38-26), grâce notamment à deux essais de Wulf. Une très bonne opération pour le RCT qui remonte à la 5e place, devant les Biarrots. Dans les autres matches de cette 15e journée, Perpignan a réagi face à Brive (23-16), alors que Clermont a été sans pitié pour Bourgoin (34-9). A l'inverse, Agen s'est donné de l'air en dominant Bayonne (21-3).

Battu à Bayonne mercredi (9-20), Toulon a réagi dimanche en s'imposant à Mayol face au BO (38-26), grâce notamment à deux essais de Wulf. Une très bonne opération pour le RCT qui remonte à la 5e place, devant les Biarrots. Dans les autres matches de cette 15e journée, Perpignan a réagi face à Brive (23-16), alors que Clermont a été sans pitié pour Bourgoin (34-9). A l'inverse, Agen s'est donné de l'air en dominant Bayonne (21-3). TOULON-BIARRITZ 38-26 Consulter aussi: Le film du match Quel spectacle ! A Mayol, le RCT bat le BO (38-26) au terme d'un match absolument superbe. Si les locaux inaugurent le tableau d'affichage par Wilkinson (3-0, 4e), les Biarrots plantent la première banderille grâce à Balshaw, auteur d'un magnifique essai personnel (3-7, 6e). Alors qu'elles jouent tour à tour à quatorze - cartons jaunes pour Bruno (14e) puis Lund (24e) -, les deux équipes se rendent coup pour coup. L'engagement est féroce et les buteurs meublent le score jusqu'à ce que Wulf feinte la passe pour prendre un intervalle et filer en terre promise (14-16, 36e). Le début du second acte voit la furia toulonnaise s'enclencher. Sinzelle, après une remise intérieure de Lovobalavu, concrétise la domination des siens (24-16, 47e). Tandis que Harinordoquy récolte un carton jaune (54e), Balshaw, sur une action copier-coller de son premier essai, est tout près de remettre le BO sur les rails. Deux essais signés Wulf (64e) et Lovobalavu (74e) confirment la domination varoise, même si un exploit personnel de Ngwenya réussit, entre temps, à entretenir l'espoir (67e). Sur la sirène, un essai refusé à Yachvili prive les visiteurs du bonus défensif, pourtant mérité dans l'ensemble. Alors que son équipe se replace dans les six premiers au classement, le public de Mayol aura assisté à un excellent match de rugby en ce début d'année. Prochains matches: Racing-Métro - Toulon ; Biarritz - Agen CLERMONT-BOURGOIN 34-9 Consulter aussi: Le film du match Les coiffeurs assurent Clermont l'emporte sans sourciller face à Bourgoin (34-9), en prenant le point de bonus offensif malgré une équipe quasiment remplaçante au coup d'envoi du côté de l'ASM. Le début de match est pourtant compliqué pour les champions de France. En l'absence de James, Williams passe deux pénalités (6-0, 3e, 15e), mais Di Bernardo aurait pu permettre au CSBJ de mener sans ses multiples ratés (7e, 12e, 22e). Au lieu de quoi, le buteur berjallien ne passe lui aussi que deux coups de pied (24e, 36e) et la lanterne rouge ne se met pas à l'abri. Clermont assène ainsi deux coups de semonce en fin de première période, avec les essais de Domingo (13-3, 33e) et de Lauaki (20-6, 40e+2). Au retour des vestiaires, Di Bernardo passe bien sa troisième pénalité de la partie (20-9, 51e), mais Bourgoin fatigue petit à petit et les Jaunards vont en profiter pour aller chercher le bonus grâce à Williams (27-9, 54e), et le confirmer sur un ultime essai de Malzieu (34-9, 75e). Carton plein donc pour les hommes de Cotter, probablement rassuré par la prestation de son équipe B, qui permet à Clermont d'assurer la 3e place avec 43 points (en attendant les résultats du Racing et de Castres). Bourgoin est plus que jamais lanterne rouge avec 10 petits points et désormais à 12 unités de Brive, premier non-relégable. Prochains matches: Brive - Clermont ; Bourgoin - La Rochelle PERPIGNAN-BRIVE 23-16 Consulter aussi: Le film du match Le réveil de l'Usap Perpignan démarre 2011 par un succès à domicile face à Brive (23-16) au terme d'une rencontre décousue. Les hommes de Jacques Brunel dominent le premier acte mais leur maladresse au pied maintient le CAB à portée de fusil. L'ouverture vient grâce à leur mêlée dominatrice. Le pilier Barnard écope d'un carton jaune juste avant que Chouly ne conclut cette pression catalane (10-0, 35e). Mais au retour des vestiaires, les locaux sont cueillis à froid. Figuerola raffûte Mas et fixe Michel pour offrir l'essai à Cooke venu en embuscade (10-7, 42e). Palisson égalise même sur pénalité à la 45e minute (10-10). C'était sans compter sur l'intenable Candelon qui réalise un sacré numéro au pied avant d'atteindre la terre promise (17-10, 49e). La dernière demi-heure est très animée et les deux équipes envoient du jeu sans pour autant trouver la faille. Les buteurs ajoutent deux pénalités de part et d'autre pour sceller le score final (23-16). Perpignan remplit son contrat en gagnant à domicile mais reste toujours loin des places qualificatives pour les phases finales. Quant aux Brivistes, 12e provisoire au classement, ils prennent un point de bonus défensif ô combien précieux dans la lutte pour le maintien. Prochains matches: Montpellier - Perpignan ; Brive - Clermont AGEN-BAYONNE 21-3 Consulter aussi: Le film du match La réaction d'Agen Battu sèchement à domicile par Toulouse mercredi dernier, Agen a su réagir en dominant logiquement un Aviron Bayonnais décevant (21-3). Agen rentre mieux dans ce match et met les Basques à mal. Barnard ouvre logiquement le score sur une pénalité (3-0, 9e). Les joueurs du Lot-et-Garonne, plus agressifs, manquent d'aggraver la marque sur une percée de Monribot (11e). Barnard ajoute trois nouveaux points sur coup de pied (6-0, 22e). Les Basques, dans un mauvais jour, ratent même une pénalité par Audy (26e). Plus combattifs dans tous les secteurs de jeu, les Agenais inscrivent trois nouveaux points par leur buteur maison Barnard (9-0, 29e). Après la pause, Bayonne semble vouloir réagir, mais les Basques se font surprendre en contre par un essai de 70 mètres de Vaka, non transformé (14-0, 51e). L'Aviron sauve l'honneur sur un coup de pied d'Audy (14-3, 67e). Alors que la partie semble s'équilibrer, le SU Agen très déterminé dans ce match, inscrit un nouvel essai par Edmond Samuel, suite à un beau mouvement collectif. Avec la transformation de Barnard, le score devient lourd pour les visiteurs (21-3, 73e). Les locaux tiennent leur cinquième victoire de la saison et peuvent un peu respirer au classement. Prochains matches: Biarritz - Agen ; Bayonne - Castres LA ROCHELLE-STADE FRANÇAIS 26-26 Consulter aussi: Le film du match Aucun gagnant... Sauf le rugby. La Rochelle et le Stade Français se sont quittés dos à dos, 26-26, concédant tous deux un résultat qui ne les arrange pas. Mais cette rencontre n'aura véritablement eu de nul que le score. 80 minutes durant, les deux formations se seront en effet rendues coup pour coup. Après deux pénalités de Dambielle, Paris réagit par un essai de Phillips (6-7, 9e). Paris se détache même sur une pénalité de Dupuy, mais c'est au tour du Stade Rochelais de réagir, par une pénalité de Dambielle puis un essai de Soucaze (16-10, 27e). Le Stade Français ne s'en laisse cependant pas compter et égalise juste avant la pause (16-16). Cette course-poursuite, les deux formations vont la répéter au cours du second acte. Ainsi, Thomas Soucaze s'offre un doublé (23-16, 47e), mais Paris réagit par un essai signé Beauxis, en bout de ligne (23-23, 61e). On pense alors que Paris va faire la différence, mais Dambielle redonne l'avantage aux siens (26-23, 65e), avant que Beauxis n'égalise à nouveau (26-26, 75e). Les cinq dernières minutes sont à l'avantage des hommes de la capitale, qui bénéficient même d'une double balle de match grâce à la botte de Beauxis, mais l'ouvreur rate son premier drop avant d'envoyer le second à gauche des perches, après la sirène. Deux points, c'est donc tout pour chacune des deux équipes, ce qui laisse Paris à distance du wagon de tête alors que La Rochelle reste en position de relégable. Prochains matches: Bourgoin - La Rochelle ; Stade Français - Toulouse