Toulon monte en puissance

  • A
  • A
Toulon monte en puissance
Partagez sur :

Tenu en échec sur sa pelouse par le Stade Français (22-22) la semaine dernière lors de la première journée du Top 14, Toulon s'est cette fois imposé face à l'autre club parisien. Grâce notamment à un bon match de Jonny Wilkinson, les Varois ont disposé du Racing-Metro 92, encore en rodage (27-13).

Tenu en échec sur sa pelouse par le Stade Français (22-22) la semaine dernière lors de la première journée du Top 14, Toulon s'est cette fois imposé face à l'autre club parisien. Grâce notamment à un bon match de Jonny Wilkinson, les Varois ont disposé du Racing-Metro 92, encore en rodage (27-13).Ambitieux cette saison après un recrutement estival de premier rang, le Rugby Club Toulonnais et le Racing-Métro 92 s'affrontaient samedi au Stade Mayol à l'occasion de la 2ème journée du Top 14. Un choc qui a tourné à l'avantage des Varois (27-13). Auteur de dix-neuf points la semaine dernière lors du match nul face au Stade Français (22-22), Jonny Wilkinson a une nouvelle fois grandement participé au succès des siens en inscrivant quatorze points et en prenant part aux deux actions ayant entraîné les essais de Jamie Robinson et Joe Van Niekerk.Devant un public toulonnais chauffé à blanc, désireux de voir ses protégés s'imposer après avoir assisté au nul face au Stade Français, les joueurs de Philippe Saint-André démarrent en trombe. Mafileo Kefu profite d'une superbe passe sautée de Wilkinson pour inscrire le premier essai de la rencontre (5-0, 3e). Jonathan Wisniewski inscrit dans la foulée une pénalité qui permet aux siens de recoller d'entrée (5-3, 5e).Chabal remplaçantLa rencontre tourne au duel de buteur entre Wilko et le jeune ouvreur du Racing, avant que le RCT ne recreuse l'écart avant le repos grâce à un essai de son capitaine Joe Van Niekerk (18-6, 39e). Deux nouvelles pénalités de l'ouvreur anglais en seconde période (48e et 59e) permettent aux joueurs de la Rade de se mettre à l'abri (24-6). Malgré un essai d'Andrea Masi (67e), le Racing s'incline (27-13).Sur le banc en début de match, Pierre Berbizier ayant préféré titulariser Jacques Cronje en troisième ligne, Sébastien Chabal a toutefois joué plus d'une demi-heure. Entrée une première fois en jeu en début de match suite à la blessure du Sud-Africain, l'international tricolore l'a définitivement remplacé à l'entame de la dernière demi-heure sans pour autant parvenir à inverser le cours de la rencontre.