Toulon, c'est déjà demain

  • A
  • A
Toulon, c'est déjà demain
Partagez sur :

Alors que le Top 14 reprend ses droits ce week-end après une trêve internationale sévère avec le XV de France, le RC Toulon, qui ouvrira la 13e journée vendredi, pense déjà à la saison prochaine. Les Australiens, si durs avec les Bleus, Sonny Bill Williams, de passage sur la Rade, mais aussi les Montpelliérains Gorgodze et Tomas, attendus ce vendredi à Mayol, seraient dans le viseur du club varois.

Alors que le Top 14 reprend ses droits ce week-end après une trêve internationale sévère avec le XV de France, le RC Toulon, qui ouvrira la 13e journée vendredi, pense déjà à la saison prochaine. Les Australiens, si durs avec les Bleus, Sonny Bill Williams, de passage sur la Rade, mais aussi les Montpelliérains Gorgodze et Tomas, attendus ce vendredi à Mayol, seraient dans le viseur du club varois. Une fois n'est pas coutume, l'événement ne sera pas sur le terrain vendredi, malgré l'affiche proposée par Montpellier, le surprenant et séduisant deuxième du Top 14, mais dans les tribunes de Mayol où un homme se rappellera au bon souvenir du Pilou-Pilou, cet hymne toulonnais qui précède chaque rencontre du RCT. Sur le chemin entre la Grande-Bretagne, où les All Blacks viennent de signer un troisième Grand Chelem de rang, et la Nouvelle-Zélande, Sonny Bill Williams, l'ancien chouchou de la Rade, tout auréolé de son statut de néo-international néo-zélandais, a en effet répondu à l'invitation de Mourad Boudjellal à venir assister à cette ouverture de la 13e journée. L'occasion pour le centre des Crusaders, bien parti pour gagner son pari de disputer l'année prochaine la Coupe du monde sous le maillot des All Blacks, de vérifier sa cote de popularité à Toulon. Mais aussi pour le patron du RCT de sonder son ancien joueur, peut-être son meilleur «coup» de président, sur ses intentions pour la saison prochaine, lui qui se disait persuadé cet été à l'annonce du départ de l'idole de Mayol qu'il reviendrait dès l'an prochain. "Il a le RCT dans le coeur...", assurait-il. Assez pour remiser ce maillot black qui pourrait le conduire à la gloire éternelle au pays en cas de triomphe lors de la Coupe du monde 2011 ? L'Australien a la cote L'ambitieux président varois, patron des éditions Soleil, en a fait sa priorité. Mais « SBW » ne sera pas le seul nom ronflant du prochain marché toulonnais. "On ne veut que des internationaux et des joueurs puissants. Je ne veux plus me faire marcher dessus comme au Munster", prévenait cette semaine, dans les colonnes de Var Matin, Mourad Boudjellal, encore marqué par la déculottée toulonnaise essuyée en Irlande lors de la deuxième journée de H-Cup que découvre le club cette saison (45-18). Et quoi de mieux que de venir puiser dans le vivier de l'Australie, à la fête samedi dernier contre le XV de France, pour muscler sa ligne de trois-quarts ? Matt Giteau, Drew Mitchell, Adam Ashley-Cooper et James O'Connor, que le président du RCT et Philippe Saint-André auraient vu vendredi dernier à Paris, seraient ainsi dans le viseur du club varois. Devant, les noms d'Andrew Sheridan, ancien coéquipier de Jonny Wilkinson et Carl Hayman à Newcastle, et du Perpignanais Henry Tuilagi sont également avancés dans le quotidien régional. Autant de pistes qui s'ajoutent à trois signatures déjà acquises : celles du deuxième ligne sud-africain Bakkies Botha (Bulls), de l'arrière polyvalent de Brive Alexis Palisson et de... Mamuka Gorgodze, le deuxième ligne de Montpellier. L'international géorgien ne serait pas le seul joueur de la formation de Fabien Galthié à intéresser Toulon puisqu'il se murmure que Julien Tomas, le demi de mêlée héraultais, serait pisté pour remplacer Pierre Mignoni dont le départ à la retraite est annoncé. Info ou intox avant de recevoir le MHR ce vendredi à Mayol ? Mourad Boudjellal promet de conclure son marché avant début janvier.