Toulalan s'en prend à France 98

  • A
  • A
Toulalan s'en prend à France 98
@ Reuters
Partagez sur :

EQUIPE DE FRANCE - Le milieu de terrain a estimé que la génération France 98 "faisait ch...".

EQUIPE DE FRANCE - Le milieu de terrain a estimé que la génération France 98 "faisait ch...". Une sortie qui détonne. Pourtant catalogué comme joueur lisse, peu enclin à sortir de ses gonds, Jérémy Toulalan s'est lâché, vendredi, dans les colonnes du Progrès. S'il a bien évoqué sa situation à Lyon puisqu'il a même évoqué un départ la saison prochaine : "le fait de terminer dans les trois premiers aura son importance. Mais à l'heure actuelle, je n'ai aucune offre. Je suis partagé. Ma famille est vraiment bien ici. J'aime bien les challenge", c'est surtout par ses déclarations sur l'équipe de France, que "la Toul'" étonne, n'hésitant pas à fustiger la génération "France 98". "C'est sûr qu'on n'est pas bon. On ne fait pas rêver, mais de tout temps, l'équipe de France a eu du mal dans les tournois de qualification. Mais, rien n'a été avec nous et France 98 nous fait chier", a ainsi lancé le joueur lyonnais, reprochant, sans les nommer, à Christophe Dugarry, Bixente Lizarazu et les autres, leurs sempiternelles critiques envers les Bleus, et notamment Raymond Domenech, dont il prend la défense : "Il ne mérite pas ça. J'apprécie l'homme et j'aime bien l'entraîneur et tout ce climat doit commencer à le gonfler". Mais Toulalan ne s'arrête pas là puisqu'il s'en prend également à la communication de la Fédération française de football qu'il juge "catastrophique". "Elle va là où souffle le vent et ne fait rien pour nous aider", complète l'ancien Nantais, qui estime que le choix du match amical face à l'Espagne n'était pas le bon. "Il n'y a eu ainsi rien de pire que le choix de l'Espagne pour nous mettre en confiance. Je me suis jamais senti aussi humilié et aussi impuissant que face à l'Espagne et contre le Barça au Nou Camp la saison dernière. L'Espagne est la meilleure équipe actuelle", explique-t-il avant de conclure : "on veut aller le plus loin possible. Mais, j'espère au moins qu'on atteindra les quarts de finale". Une sortie médiatique qui n'a pas tardé à faire réagir, notamment Christophe Dugarry. "Je ne me sens pas concerné. Je n'ai jamais critiqué ni jugé les joueurs de l'équipe de France. J'ai simplement dit que Raymond Domenech n'était pas l'homme de la situation. J'ai quand même le droit de le penser et de le dire", a déclaré l'ancien girondin dans Le Parisien, samedi. "Je trouve que Jeremy Toulalan mélange tout. On peut critiquer le sélectionneur et croire en l'équipe de France. Je ne connais aucune autre communauté que celle des anciens de France 98 qui soutient autant l'équipe de France et qui affirme qu'elle peut faire de belles choses."