Touchés les blaugrana ?

  • A
  • A
Touchés les blaugrana ?
@ Reuters
Partagez sur :

LIGA - Pour gagner le titre, le Barça doit aller s'imposer à Villarreal.

LIGA - Pour gagner le titre, le Barça doit aller s'imposer à Villarreal.Et si le Barça perdait tout ? Encore incongrue il y a peu, la question mérite aujourd'hui d'être posée. Grand favori à sa propre succession en Ligue des champions, le club catalan ne réalisera pas le doublé à Madrid, le 22 mai prochain, la faute à la rigueur défensive de l'Inter Milan qui a éteint la créativité catalane en demi-finales de la plus prestigieuse des compétitions européennes. Une désillusion de taille qu'il va falloir digérer au plus vite pour les joueurs de Josep Guardiola alors que la lutte au sommet de la Liga bat son plein et que le championnat reprend ses droits via une visite sur la pelouse de Villarreal, samedi.Trois jours après sa victoire vaine face aux champions d'Italie (1-0), le Barça repart au combat. Reste à savoir dans quel état se trouvent les troupes catalanes, elles qui rêvaient de soulever la coupe aux grandes oreilles dans le jardin du rival honni, le Real Madrid et son mythique stade Santiago Bernabeu. A priori, le moral est au fond des chaussettes blaugrana. "Les joueurs sont abattus", révélait le président barcelonais Joan Laporta au lendemain de l'élimination européenne. Un son de cloche similaire se faisait entendre du côté de l'entraîneur Josep Guardiola, le technicien confiant que "l'équipe n'est pas bien". A tous les niveaux, les voyants n'incitent pas à l'optimisme débordant, le défenseur Gerard Piqué assurant qu'il était "compliqué de digérer" l'échec face aux Nerazzurri."Nous jouons notre vie"Pourtant, le Barça n'a pas le temps de se lamenter. Engagés dans une course menée à un train d'enfer au sommet de la Liga, les Blaugrana doivent désormais défendre becs et ongles leur point d'avance sur le Real Madrid à quatre journées du terme de la saison. Le déplacement au Madrigal revêt donc une importance cruciale et aura valeur de test des aptitudes mentales et physiques barcelonaises. "Pour gagner la Liga, il faut gagner les quatre matches restant", rappelait Laporta. "Et nous allons nous en assurer. Les déclarations, c'est bien, mais la Liga se gagne sur le terrain. Pour le moment, nous sommes les mieux placés mais nous ne pouvons pas nous reposer. Il faut désormais redonner du courage aux joueurs."Un courage qui ne sera pas de trop à l'heure de croiser la route d'un Sous-marin jaune qui a surgi de l'abysse de son début de saison raté pour se faire une place au soleil, jusqu'à lutter en ce printemps pour l'Europe. Vaincus une seule fois lors de leurs sept dernières sorties en Liga, les partenaires de Robert Pires entendent profiter de la détresse catalane pour enfoncer le clou. Pour autant, les banlieusards de Valence restent lucides: l'animal Barça n'est jamais aussi dangereux que blessé. "Être éliminé de cette manière, c'est très dur et ils vont tout faire pour tourner la page car il ne leur reste que la Liga", estimait en conférence de presse Santi Cazorla. "Nous jouons tous les deux notre vie. Eux pour la Liga et nous pour l'Europe", rappelait le portier Diego Lopez. Un "combat à mort" que le Barça serait bien inspiré de remporter pour ne pas voir une semaine déjà compliquée se transformer en cauchemar.