Torres relance le suspense

  • A
  • A
Torres relance le suspense
Partagez sur :

Chelsea, en déplacement à Liverpool dimanche dans le cadre de la 11e journée de Premier League, avait l'occasion de marquer les esprits et de prendre ses distances en tête du classement. Peine perdue, la faute à un Fernando Torres auteur d'un superbe doublé en faveur des Reds, qui s'offrent un succès (2-0) précieux confirmant leur remontée au classement. Les voilà à cinq points du podium.

Chelsea, en déplacement à Liverpool dimanche dans le cadre de la 11e journée de Premier League, avait l'occasion de marquer les esprits et de prendre ses distances en tête du classement. Peine perdue, la faute à un Fernando Torres auteur d'un superbe doublé en faveur des Reds, qui s'offrent un succès (2-0) précieux confirmant leur remontée au classement. Les voilà à cinq points du podium. Une résurrection. Tout, dans la gestuelle de Fernando Torres sur ses deux actions décisives dans ce choc face à Chelsea laisse penser qu'El Nino est de retour à son plus haut niveau. Technique, vitesse, puissance, les trois armes principales du buteur espagnol étaient de sortie en ce Crunch dominical, rappelant à tous le Torres de la saison 2007/2008, qui l'avait vu inscrire 24 buts pour sa première saison sur les bords de la Mersey. Ainsi, dès la 11e minute, l'attaquant espagnol est à la réception d'une superbe ouverture de Kuyit, il élimine Cole en vitesse, résiste à la charge de Terry et trompe Cech d'une frappe croisée imparable. 1-0, Anfield explose de joie, faisant monter les décibels à un niveau rarement atteint cette saison. La Red Army, quoi chantera sans discontinuer durant cette rencontre, rappelant si besoin était quel magnifique public elle est et combien elle peut transcender son équipe favorite. Car dans ce premier acte, il n'y a véritablement qu'une équipe sur le terrain. Chelsea, impressionnant depuis le début de saison, est amorphe dans cette 135 confrontation entre les deux clubs, ne parvenant pas à mettre à mal le bloc défensif mis en place par Roy Hodgson, pourtant si perméable depuis son arrivée. L'envie, la maîtrise technique sont du côté de l'équipe locale, et ce n'est que justice que de voir Torres doubler la mise peu avant la pause. Excentré sur la gauche de la surface, il provoque face à Ivanovic, sur les talons, qui n'est qu'un spectateur privilégié du geste génial de l'Espagnol, une frappe enroulée qui termine sa course dans le petit filet opposé d'un Cech immobile. Drogba n'a rien changé Le visage de Chelsea est si surprenant que l'on se dit qu'une réaction viendra forcément de la part du champion en titre. Et l'entrée en jeu de Didier Drogba à la place de Kalou à la pause n'est pas de nature à rassurer les fans des Reds, tant le buteur ivoirien a semblé manquer au collectif offensif des Blues. Coïncidence ou pas, la physionomie du match va totalement s'inverser. Trente minutes durant, les hommes d'Ancelotti vont enfin se montrer dignes de leur statut de leaders, en multipliant les assauts aux abords du but de Reina. Le problème, c'est que le portier espagnol est dans un grand jour. Par deux fois, il va prouver qu'il a le niveau pour postuler à une place de titulaire en sélection ibérique en réalisant deux arrêts décisifs. Face à Zhirkov d'abord (62e), Reina effectue un arrêt réflexe incroyable, repoussant la demi-volée du Russe à bout portant. Vient ensuite cette occasion de Malouda, qui reprend seul face au portier espagnol (66e) mais ce dernier est encore à la parade. Enfin, comme tout grand gardien, Reina bénéficie de la part de chance nécessaire lorsqu'il est battu, lorsqu'il dévie la frappe d'Anelka (86e) sur sa barre transversale, sans que Drogba à l'affût ne puisse reprendre, bien gêné par Carragher. La chance de Chelsea est passée, le « You'll never walk alone » peut retentir à nouveau dans les travées d'Anfield, comme aux plus belles heures. Trois jours après avoir vu son capitaine emblématique, Steven Gerrard, lui offrir la qualification en Ligue Europa grâce à un triplé inscrit en treize minutes, Liverpool s'en remet donc au talent de Torres pour poursuivre sa remontée, revenant à cinq points du podium. Tout sauf un hasard. Chelsea, quant à lui, possède toujours dix points d'avance sur son adversaire du jour. Un gouffre. Mais les deux points qui le séparent désormais de Manchester United pourraient bien fondre rapidement si le club londonien ne réhausse pas rapidement son niveau.