Torres, buteur insatiable

  • A
  • A
Torres, buteur insatiable
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Liverpool et son attaquant vedette, Fernando Torres, défient la Fiorentina, mardi, lors de la 2e journée de Ligue des Champions.

En chasse derrière Manchester Utd et Chelsea en championnat, Liverpool se déplace sur la pelouse de la Fiorentina à l'occasion de la 2e journée de la Ligue des champions avec dans ses bagages l'une de ses meilleures armes, Fernando Torres, en tête des buteurs de la Premier League.Il y a deux ans de cela, Liverpool misait 36 millions d'euros sur l'enfant prodige de l'Atletico Madrid, selon la volonté de son fin stratège Rafael Benitez. Un pari risqué pris sur le talent d'un joueur qui ne s'était alors jamais aventuré au-delà de son cocon madrilène. 64 matches de Premier League et surtout 46 buts plus tard, force est d'admettre que les Reds ont eu la main heureuse en arrachant Fernando TorresSacré champion d'Europe avec la Furia Roja en 2008, l'intéressé a pris une nouvelle dimension sous son autre maillot rouge, celui qu'il partage avec un Steven Gerrard qu'il considère comme le meilleur joueur du monde. Déjà auteur de huit réalisations depuis le coup d'envoi de la saison, Fernando Torres n'est ainsi pas étranger à la déferlante offensive qui a dernièrement fait table rase des archives du club de la Mersey.Torres intransférable22 buts en sept journées de championnat, jamais Liverpool n'avait en effet connu une telle efficacité en début d'exercice. S'il n'a pas encore trouvé la faille en Ligue des champions cette saison, l'ancien Matelassier, à l'origine du but victorieux de Dirk Kuyt, ne s'en est pas moins montré précieux devant Debrecen il y a quinze jours. A tel point que Rafael Benitez ne tarit plus d'éloges désormais au sujet de son compatriote.Pas plus tard qu'au soir de son triplé face à Hull City (6-1), samedi, le manager espagnol a rappelé, sur Sky Sports, que son poulain demeure à ce jour intransférable: "Cette année, beaucoup d'agents sont venus nous demander son prix, mais nous avons répondu qu'il n'était pas à vendre. Quel que soit le prix !"En revanche, David Villa, lui, ne serait pas inaccessible aux yeux du technicien madrilène. Selon les tabloïds britanniques, les Reds seraient en passe de soumettre une offre de 49 millions d'euros au FC Valence, cet hiver, pour réunir l'un des plus redoutables duos internationaux du moment...