Top-Flop des transferts

  • A
  • A
Top-Flop des transferts
Partagez sur :

LIGUE 1 - Voici un premier bilan des recrues estivales de la Ligue 1.

Alors que le mercato ouvre ses portes vendredi prochain et après 19 journée, il est désormais temps de tirer un premier bilan sur les recrues de l'été en Ligue 1. Voici un Top 3 et un Flop 3 des recrues estivales.TOP 31. Lisandro Lopez (24 millions d'euros, Lyon)Karim Benzema parti rejoindre le Real Madrid, l'Olympique Lyonnais se devait de recruter un grand buteur pour remplacer son jeune prodige. Jean-Michel Aulas et le staff lyonnais ont donc jeté leur dévolu sur Lisandro Lopez pour une somme de 24 millions d'euros, la plus grosse jamais dépensée par le club. Un investissement qui s'avère payant puisque l'Argentin a tout de suite pris ses marques dans l'effectif et est vite apparu comme le meilleur joueur du championnat, le seul à surnager dans l'actuel naufrage rhodanien.2. Gervinho (8 millions d'euros, Lille)Arrivé en provenance du Mans, où il avait déjà côtoyé Rudi Garcia, Gervinho est arrivé dans le Nord avec l'objectif de servir de détonateur à l'attaque des Dogues. Sans doute désorienté par un nouveau rôle au sein d'un nouvel effectif, l'Ivoirien a connu un été difficile, en enchaînant les performances tout juste moyennes. Depuis trois mois en revanche, à l'image de son équipe, il marche sur l'eau et traumatise un à un les défenseurs que l'on pose sur son chemin. 3. Fabrice Abriel (2,5 millions, Marseille)Arrivé à l'Olympique de Marseille sur la pointe des pieds en provenance de la pépinière lorientaise pour 2,5 millions d'euros, Fabrice Abriel n'a pas tardé à se faire sa place dans le onze olympien. Aux côtés des Lucho Gonzalez, Benoît Cheyrou ou Mamadou Niang, l'ancien Parisien s'est très vite rendu indispensable dans un rôle de relayeur organisateur et délivre les passes décisives comme d'autres enfilent des perles et prouve par la même occasion qu'il a bien la carrure pour les grands clubs.FLOP 31. Eidur Gudjohnsen (libre, Monaco)Premier Islandais à remporter la Ligue des champions avec le Barça et donc auteur du triplé sous les couleurs blaugrana, Eidur Gudjohnsen a débarqué sur le Rocher avec une belle réputation derrière lui. Il semble malheureusement que Guy Lacombe n'ait eu l'honneur d'accueillir qu'un lointain cousin d'"Iceman". Ainsi, en huit matches de Ligue 1, dont six en tant que titulaire, le Viking n'a montré l'image que d'un joueur en panne de confiance et complètement perdu sur le pré. Un départ dès l'hiver est d'ores et déjà envisagé.2. Fernando Morientes (libre, Marseille)Djibril Cissé et Mamadou Samassa ayant quitté le club, l'Olympique de Marseille avait besoin d'un buteur pour épauler Brandao à la pointe de l'attaque. Didier Deschamps s'est alors souvenu de Fernando Morientes, un joueur qui avait illuminé la Ligue 1 durant la saison 2003/2004 sous le maillot monégasque, sous la coupe de DD. Malheureusement pour la Desch', les années sont passées, cinq, et El Moro, désormais âgé de 33 ans, n'est plus que l'ombre de lui-même. Ainsi en quinze matches toutes compétitions confondues, le buteur n'aura fait trembler les filets qu'à une seule reprise et court toujours après sa condition physique.3. Junichi Inamoto (libre, Rennes)Recruté par Frédéric Antonetti, qui l'avait connu au Gamba Osaka, Junichi Inamoto arrive en provenance de l'Eintracht Francfort, où il vient de connaître une saison moyenne. Le Japonais débarque donc en Bretagne pour occuper le rôle de relayeur et servir de lien entre ses milieux défensifs et les attaquants. Malheureusement, celui qui fut un temps recruté par Arsenal, où il ne jouera jamais, ne s'impose pas dans l'entrejeu, dépassé par Marveaux, M'Vila ou Lemoine. Après seulement cinq rencontres disputées et un carton rouge, il devrait partir cet hiver dans l'optique de la Coupe du monde.