Top 14, une dernière journée à enjeux

  • A
  • A
Top 14, une dernière journée à enjeux
@ Maxppp
Partagez sur :

TOP 14 - Les clubs de l'élite disputent samedi la dernière journée de la saison régulière.

TOP 14 - Les clubs de l'élite disputent samedi la dernière journée de la saison régulière. Si l'on connaît déjà la liste des six équipes qualifiées pour les phases finales du Top 14 (Toulon, Perpignan, Clermont, Castres, Toulouse, Racing-métro 92), la 26e et dernière journée de la saison régulière n'est pas pour autant dénuée d'intérêts. Les sept matches disputés samedi après-midi ne manquent en effet pas d'enjeux. Leader depuis sa victoire du week-end dernier face au champion en titre Perpignan (33-23), le RC Toulon, qui se déplace à Brive, est bien parti pour obtenir directement son billet pour les demi-finales, au même titre que les Catalans, qui reçoivent la lanterne rouge Albi, d'ores et déjà reléguée en Pro D2. Clermont, qui se déplace à Biarritz, est à l'affût du moindre faux pas des deux premiers pour accéder directement au dernier carré. De son côté, le BO, privé de phase de finale, aura sans doute la tête à sa demi-finale de Coupe d'Europe prévue samedi prochain face au Munster. Montauban et Bayonne jouent leur survie Autre demi-finaliste de la H-Cup, le Stade Toulousain accueille Castres et doit s'imposer pour espérer chiper la quatrième place aux Tarnais et jouer ainsi son match de barrage à domicile. Assuré de disputer les phases finales suite à sa victoire sur le BO (29-22), le Racing-Métro 92 aura l'occasion de se tester lors du derby face au Stade Français. Si Montpellier et Bourgoin, opposés l'un à l'autre et assurés de se maintenir, n'auront pas trop de pression, la rencontre entre Montauban et Bayonne s'annonce bouillante. Malgré la menace d'une rétrogradation administrative, en raison de ses difficultés financières, le MTG XV peut encore espérer se maintenir, au moins sportivement, en cas de succès face à l'Aviron. Mais les Basques ne l'entendent pas ainsi et comptent bien obtenir un résultat dans la cuvette de Sapiac, afin d'éviter le cauchemar d'une relégation.