Tonnerre de Reus !

  • A
  • A
Tonnerre de Reus !
Partagez sur :

Monchengladbach (5e) se déplace sur la pelouse du Hertha Berlin (10e) samedi après-midi (15h30), pour le compte de la douzième journée de Bundesliga. L'occasion pour notre rédaction de dresser le portrait de Marco Reus. Âgé de 22 ans, le jeune milieu offensif allemand fait les beaux jours de Gladbach et, bientôt peut-être, de la Mannschaft.

Monchengladbach (5e) se déplace sur la pelouse du Hertha Berlin (10e) samedi après-midi (15h30), pour le compte de la douzième journée de Bundesliga. L'occasion pour notre rédaction de dresser le portrait de Marco Reus. Âgé de 22 ans, le jeune milieu offensif allemand fait les beaux jours de Gladbach et, bientôt peut-être, de la Mannschaft. Un Borussia peut en cacher un autre. Notamment sur la carte de visite de Marco Reus. Ce dernier est né à Dortmund, le 31 mai 1989 pour les puristes, puis a grandi en Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Il a fait ses classes au BVB jusqu'en 2006. Jusqu'à ce que les "Borussen" le transfèrent au Rot-Weiss Ahlen, à une soixantaine de kilomètres de sa ville natale, car ils ne le trouvaient pas assez robuste à leur goût (maintenant, il mesure 1,80 mètre et pèse 70 kilos). Là-bas, il revoit une vieille connaissance: Kevin Grosskreutz. Ensemble, les deux Dortmundais gravissent les échelons au sein des Rouge et Blanc. Reus commence au bas de l'échelle, c'est-à-dire avec l'équipe B d'Ahlen, qui évolue alors en cinquième division. Deux saisons plus tard, le voilà chez les professionnels en 2e Bundesliga (l'équivalent de la Ligue 2). Le milieu offensif qu'il est inscrit cinq buts en une cinquantaine de rencontres. "Techniquement, Marco et Kevin nous apportaient tout ce dont nous avions besoin, raconte leur entraîneur de l'époque, Christian Wück. Ils avaient juste des carences d'ordre tactique. Cependant, des joueurs expérimentés comme Ronald Maul ou Lars Toborg leur ont toujours donné de bons conseils, qu'ils acceptaient volontiers. C'étaient vraiment deux types prêts à apprendre.""Le club était au courant qu'il possédait dans ses rangs deux très grands talents, capables de gagner des matches à eux tous seuls", poursuit Wück. Et ce qui devait arriver arriva. Leurs chemins se séparent en 2009: Grosskreutz réalise son rêve d'enfance en revenant au Borussia Dortmund, tandis que Reus signe au Borussia Monchengladbach contre une somme d'un million d'euros. A ce jour, il ne regrette pas son choix. "Je suis simplement heureux de jouer pour ce club. Nous évoluons dans des conditions fantastiques, avec des fans incroyables. Que demander de plus ?", s'interroge-t-il. Et nous, que peut-on lui demander de plus ? Depuis son arrivée dans l'un des clubs les plus titrés outre-rhin (cinq Championnats, trois Coupes d'Allemagne, deux Coupes de l'UEFA), Reus a terminé à chaque fois meilleur buteur de sa formation. Il l'a même sauvée de la relégation au printemps dernier en scorant à la toute dernière minute des play-offs. Aujourd'hui, à l'aube de la douzième journée, Gladbach pointe à la cinquième place du classement de la Bundesliga, et celui que l'on compare souvent à son prédécesseur et homonyme Marko Marin (pour leur ressemblance visuelle, leur année de naissance, leur rapidité et leur technicité sur les ailes) en est déjà à cinq réalisations. Suffisant pour que Joachim Löw, le sélectionneur allemand, le retienne une nouvelle fois vendredi en vue des matches amicaux du 11 novembre en Ukraine puis quatre jours plus tard contre les Pays-Bas.