"Tindall, la blonde et les nains"

  • A
  • A
"Tindall, la blonde et les nains"
@ REUTERS
Partagez sur :

GUILHEM CHEZ LES KIWIS - L'envoyé spécial d'Europe 1 vous fait vivre le Mondial de l'intérieur.

"Tindall, la blonde et les nains". Le titre du New Zealand Herald pourrait faire trembler Westminter. Sept semaines après son mariage avec Zara Phillips, la petite-fille de la Reine Elizabeth, Mike Tindall, le capitaine de la Rose, a ajouté une frasque supplémentaire à son palmarès. Déjà arrêté en état d’ébrieté, il y a quelques mois dans une rue de Gloucester, le "frigo", comme on le surnomme, a participé la semaine dernière (de près ou de loin) à un lancer de nains dans un pub de Queenstown. Des nains transportés comme des ballons de rugby... Et des joueurs anglais, pas les plus tendres, car Cris Ashton et Dylan Hartley étaient également à la soirée. Tout cela relève de l’humour, selon le colosse britannique, au crâné rasé et au nez enfoncé.

Et Tindall ne s’est pas arrêté la. Quelques minutes plus tard, selon le tabloïd, il s’est  fait surprendre en train de flirter avec une inconnue. Les hommes de petite taille assurent avoir passé une superbe soirée. Tindall, lui, dément avoir succombé aux avances de la "blonde". "Ce qui se passe en tournée reste en tournée". L’adage semble valoir aussi pour une Coupe du monde et rester aussi vieux que les routes de Nouvelle-Zelande. Il n’est pas sûr, cependant, que la famille royale l'entende ainsi.