Tiger Woods ne connaît pas la crise

  • A
  • A
Tiger Woods ne connaît pas la crise
@ Reuters
Partagez sur :

Malgré ses déboires conjugaux, le golfeur américain reste le sportif le mieux payé du monde.

Malgré ses déboires conjugaux, le golfeur américain reste le sportif le mieux payé du monde. Certes, l'année noire vécue par Tiger Woods, marquée par le scandale lié aux révélations sur ses relations extra-conjugales, lui a fait perdre près de 22 millions de dollars par rapport à 2009. Mais, avec 90,5 millions de dollars de revenus (soit 70,6 millions d'euros), le golfeur américain reste néanmoins le sportif le mieux payé de la planète, selon une enquête publiée mercredi par le magazine Sports Illustrated. Sur le sol américain, le n°1 mondial devance un autre golfeur, Phil Mickelson (61,7 millions de dollars), vainqueur cette année du Masters d'Augusta pour la troisième fois de sa carrière. Le boxeur Floyd Mayweather Jr. (60,25 millions de dollars), qui a fait son retour après plus de deux ans de pause, se hisse sur la troisième marche du podium, devant le meilleur joueur NBA LeBron James (45,8 millions de dollars), qui a annoncé début juillet qu'il quittait les Cleveland Cavaliers pour rejoindre le Miami Heat. Federer premier des non-américains, Henry 12e Au niveau international, Tiger Woods devance toujours très largement Roger Federer, qui a gagné cette année 61,2 millions de dollars (soit 48,2 millions d'euros). Le tennisman suisse a chipé la première place du classement des sportifs non-américains les mieux payés à l'Anglais David Beckham, qui, avec 40,5 millions de dollars (31,5 millions d'euros), recule même au troisième rang, derrière un autre footballeur, l'Argentin du FC Barcelone, Lionel Messi, qui a gagné 44 millions de dollars (34,2 millions d'euros). Le top cinq de ce classement est complété par le Portugais du Real Madrid Cristiano Ronaldo (40 millions de dollars, 31,2 millions d'euros) et le boxeur philippin Manny Pacquiao (38 millions de dollars, 29,6 millions d'euros). Le premier français Thierry Henry, qui a annoncé la semaine dernière sa signature en faveur des New York Red Bulls et sa retraite internationale, se classe douzième avec 24 millions de dollars de revenus (18,7 millions d'euros). La première femme se classe 20e. Il s'agit de la joueuse de tennis russe Maria Sharapova, qui a gagné 19,9 millions de dollars.