Thiriez : "Les bonnes décisions au bon moment"

  • A
  • A
Thiriez : "Les bonnes décisions au bon moment"
Partagez sur :

FOOT - Le président de la Ligue de football professionnel estime que son devoir est d'abord "d'assurer la santé des joueurs"

Frédéric Thiriez est revenu lundi au micro d'Europe 1 sur la décision de reporter le match OM-PSG. Le président de la Ligue de football professionnel estime que son devoir est d'abord "d'assurer la santé des joueurs". La LFP, qui a refusé de faire rejouer la rencontre mercredi, annoncera une nouvelle date jeudi."Je pense que j'ai pris les bonnes décisions au bon moment." Le président de la Ligue de football professionnel (LFP) Frédéric Thiriez a justifié, lundi sur Europe 1, la décision d'annuler le match Olympique de Marseille – Paris-Saint-Germain, quelques heures avant le coup d'envoi.Samedi, la Commission d'experts médicaux qui assiste la LFP, a révélé "qu'il y avait deux cas de grippe A [au sein du PSG] et que le match devait pouvoir avoir lieu le dimanche", a expliqué Frédéric Thiriez. "Un troisième cas [Jérémy Clément] a été détecté samedi soir. Et deux nouveaux cas le dimanche matin. La Commission d'experts a envoyé un médecin a Marseille qui m'a dit : 'il faut reporter ce match pour éviter tout risque de contagion'."Retrouvez l'intégralité de l'interview de Frédéric Thiriez:Aurait-il mieux valu annuler la rencontre plus tôt ? "Je vous laisse imaginer le tollé qu'aurait provoqué une décision de reporter le match dès samedi alors que les meilleurs experts médicaux me disaient que le match pouvait avoir lieu", a répondu le président de la LFP. "On aurait accusé la Ligue soit de folie totale, soit de vouloir favoriser tel ou tel club. Je ne regrette rien, je regrette simplement que ce match n'ait pas pu avoir lieu.""On aura sûrement d'autres matches reportés, a prévenu Frédéric Thiriez. Il faut que les Français s'habituent au fait qu'il peut très bien y avoir un match annulé le matin pour le soir, ou le midi pour le soir".Revenant sur les échauffourées qui ont éclaté dimanche après-midi à Marseille, Frédéric Thiriez a douté "qu'il y ait un lien de causalité entre les bagarres et l'annulation du match. Que chacun se pose la question de savoir si cette bataille n'était pas programmée à l'avance."Le match n'aura pas lieu mercredi La date du match n'a pas encore été fixée, mais Frédéric Thiriez a annoncé qu'il saisirait lundi matin "la Commission médicale pour savoir si ce match peut avoir lieu mercredi", comme le réclame l'entraîneur de l'OM, Didier Deschamps. Sinon, "nous trouverons la meilleure date possible en accord entre les deux clubs." De même, pour le match PSG-Sochaux de samedi: " C'est à la Commission médicale d'experts de me dire si le match peut avoir lieu".Cette dernière, présidée par le Professeur Rochcongar, a rendu un avis défavorable pour jouer la rencontre OM-PSG dès mercredi: "Il n'est pas imaginable, sauf à déjuger nos experts, de mettre cette équipe [le PSG] dans l'avion le mardi après-midi, voire même le mercredi matin. Par ailleurs, seule l'évolution sur les 3 jours nous permettra de connaître l'ampleur de la contamination"."D'un point de vue purement physiologique, faire faire une compétition de ce niveau à des joueurs ne s'étant pas entrainés pendant 3 à 4 jours, certains relevant de maladie, parait donc impossible et n'est sans doute pas sans risque de blessure", précise le communiqué. La LFP annoncera jeudi la date de la rencontre, à l'issue d'une réunion avec les présidents des deux clubs.