Théaux proche du sommet

  • A
  • A
Théaux proche du sommet
Partagez sur :

Quel week-end pour Adrien Théaux ! Sixième de la descente samedi, dans des conditions difficiles, le skieur de Val-Thorens a pris la troisième place du Super-G de Lake Louise, derrière le surprenant Aksel Lund Svindal et l'inévitable Didier Cuche. Théaux signe là le quatrième podium de sa carrière, qui en appelle d'autres dès cet hiver.

Quel week-end pour Adrien Théaux ! Sixième de la descente samedi, dans des conditions difficiles, le skieur de Val-Thorens a pris la troisième place du Super-G de Lake Louise, derrière le surprenant Aksel Lund Svindal et l'inévitable Didier Cuche. Théaux signe là le quatrième podium de sa carrière, qui en appelle d'autres dès cet hiver. Finalement, à Lake Louise, le ski n'est pas qu'un sport où l'on dévale une piste enneigée sur deux spatules et où à la fin c'est Didier Cuche qui gagne. Car le Suisse, sur la lancée de sa victoire en descente samedi, avait semblé si fort, si facile, que l'on ne voyait pas qui pouvait le déloger de la première place provisoire dans le Super-G de dimanche. Et pourtant, ce skieur existe. Relégué au dossard 26 par une saison dernière décevante, Aksel Lund Svindal, puisque c'est de lui dont il s'agit, est bel et bien encore capable d'exploits. Après un début de saison anonyme (14e de la descente samedi, 12e du géant d'ouverture à Solden), le Norvégien s'est rappelé au bon souvenir du public canadien, lui qui avait déjà dompté la si particulière Lake Louise en 2005 et 2007. En effaçant la marque de Cuche de 23 centièmes, Svindal a déjà égalé son total de victoires de l'hiver dernier (Adelboden). C'est dire. Derrière ces deux géants (12 globes de cristal à eux deux), Adrien Théaux est parvenu à se glisser sur le podium. Déjà pas très loin de la boite samedi (6e), et malgré un départ moyen, le skieur de Val-Thorens a su déjouer les pièges de la piste canadienne (le vent, en particulier) pour signer le quatrième podium de sa carrière, le deuxième en Super-G. Une juste récompense pour un skieur toujours placé dans les entraînements. C'est au passage le deuxième podium français en trois courses cet hiver, après la deuxième place d'Alexis Pinturault à Solden. Prometteur... Le podium, voilà ce que pourrait prochainement viser Johan Clarey, de nouveau parvenu à accrocher une très belle place, la 10e, malgré un dossard très élevé (le 61!). Yannick Bertrand a lui terminé 47e, devant David Poisson (50e), tandis que Gauthier De Tessières a été victime d'une lourde chute. Tombé sur le dos, le skieur de l'Alpe d'Huez s'est relevé après quelques minutes et a réussi à marcher. C'est plutôt bon signe.