Tevez traverse Manchester

  • A
  • A
Tevez traverse Manchester
Partagez sur :

Manchester United ayant tardé à lever son option d'achat, Carlos Tevez a pris la poudre d'escampette, lundi soir, direction le pâté de maison voisin. Moyennant quelques 29 millions d'euros, l'international argentin s'apprête à s'engager cinq ans en faveur de Manchester City.

Manchester United ayant tardé à lever son option d'achat, Carlos Tevez a pris la poudre d'escampette, lundi soir, direction le pâté de maison voisin. Moyennant quelques 29 millions d'euros, l'international argentin s'apprête à s'engager cinq ans en faveur de Manchester City. En avril dernier, alors que les négociations avec Manchester United pour son transfert définitif étaient au point mort, Carlos Tevez avait menacé publiquement son entraîneur, Sir Alex Ferguson, de rejoindre le club rival de City la saison prochaine. Chose promise, chose due, l'attaquant argentin a officiellement pris le parti du voisin honni, lundi soir. Selon le site officiel des Citizens, celui que l'on surnomme "l'apache" a donné son accord pour rejoindre la formation entraînée par Mark Hughes. Enchanté, ce dernier n'a ainsi pas tardé à livrer son sentiment sur sa nouvelle recrue, appelée à évoluer aux côtés des Robinho et Roque Santa Cruz: "C'est une incroyable nouvelle. Carlos est un joueur international de la plus haute classe et il dispose de toutes les qualités pour faire avancer le club." Après avoir passé la traditionnelle visite médicale, le joueur, âgé de 25 ans, devrait s'engager pour les cinq prochaines saisons avec Manchester City, où il portera le n°32.Alors que le Real Madrid et l'Inter Milan étaient également sur les rangs pour accueillir l'ancien sociétaire de Boca Juniors, des Corinthians et de West Ham, les Citizens auraient décroché la timbale pour quelques 25 millions de livres (environ 29 millions d'euros), soit l'option d'achat que les Red Devils ne se sont jamais décidés à lever. Après Cristiano Ronaldo, United perd là un autre de ses précieux atouts. Pourtant ce lundi, à la reprise de l'entraînement, Alex Ferguson laissait entendre que son mercato, jalonné par les arrivées de Valencia, Obertan et Owen, était bouclé: "Je pense que nous avons terminé les transferts."