Tevez refait des siennes

  • A
  • A
Tevez refait des siennes
Partagez sur :

Le je t'aime moi non plus se poursuit entre Carlos Tevez et Manchester City. Alors que Roberto Mancini assure que l'attaquant argentin a refusé d'entrer en jeu, mardi face au Bayern Munich, l'Apache parle lui d'un malentendu. Capitaine des Citizens devenu remplaçant depuis le début de la saison, Tevez n'a jamais caché son désir de retrouver l'Amérique du Sud. Un souhait qui pourrait prendre forme alors que Mancini n'a pas hésité à souhaiter son départ après le revers enregistré en Bavière.

Le je t'aime moi non plus se poursuit entre Carlos Tevez et Manchester City. Alors que Roberto Mancini assure que l'attaquant argentin a refusé d'entrer en jeu, mardi face au Bayern Munich, l'Apache parle lui d'un malentendu. Capitaine des Citizens devenu remplaçant depuis le début de la saison, Tevez n'a jamais caché son désir de retrouver l'Amérique du Sud. Un souhait qui pourrait prendre forme alors que Mancini n'a pas hésité à souhaiter son départ après le revers enregistré en Bavière. Manchester Ciy a connu son premier coup d'arrêt de l'exercice 2011-12, mardi en Ligue des champions. Dominateur durant la première demi-heure sur le terrain du Bayern Munich, le club du Nord de l'Angleterre a ensuite essuyé la tempête bavaroise et enregistré son premier revers de la saison (2-0) depuis le Community Shield perdu le 7 août dernier face au voisin honni d'United (3-2). Franck Ribéry, virevoltant, et Mario Gomez, diablement efficace avec deux buts au compteur, ont joué un mauvais tour à des Citizens qui, en plus de la défaite, doivent également faire face aux nouveaux états d'âme de Carlos Tevez. L'attaquant argentin âgé de 27 ans a, ce n'est un secret pour personne, le mal du pays ou plutôt de l'Amérique du Sud. Privé de sa famille et notamment de ses filles à Manchester, l'Apache avait demandé à être transféré en décembre dernier, époque à laquelle la formation brésilienne des Corinthians se montrait disposée à accueillir une nouvelle fois le joueur, après une première collaboration entre 2005 et 2006. Résigné à rester, Tevez a tout de même été annoncé sur le départ lors du mercato estival, courtisé notamment par l'Inter Milan. A l'heure de jeu à l'Allianz Arena, Tevez aurait donc refusé d'entrer en jeu, comme l'a confié Roberto Mancini à Sky Sports juste après le coup de sifflet final. "J'ai aidé Carlos durant deux ans mais je ne peux pas accepter son comportement. Pour moi, c'est une situation regrettable car dans un match comme celui-ci, c'est impossible pour un joueur de refuser d'entrer en jeu", a estimé l'Italien, donnant le coup d'envoi d'un nouveau "Tevezgate". L'ancien coach de l'Inter Milan est catégorique: "Si j'étais décisionnaire, il quitterait le club. Il a juste refusé d'entrer en jeu. Je ne sais pas pourquoi. Je ne peux pas être heureux de cette situation. Qu'un joueur refuse d'entrer dans un match aussi important, ce n'est pas correct." Tevez: "Je n'ai jamais refusé de jouer""Je ne me sentais pas très bien, physiquement ou mentalement", répondra dans un premier temps l'intéressé à la Sky. Loin de cette idée de refus d'entrer en jeu, Tevez a ensuite évoqué un "malentendu" dans un communiqué. "J'aimerais m'excuser auprès de tous les fans de Manchester City, avec qui j'ai toujours eu une relation forte, pour le malentendu qui s'est produit à Munich, a d'abord annoncé l'Apache, avant d'insister sur l'incompréhension qui régnait sur le banc mancunien. Mardi à Munich, je me suis échauffé et j'étais prêt à jouer. Ce n'est pas le bon moment pour rentrer dans les détails et expliquer pourquoi je ne suis pas entré. Mais j'aimerais clarifier un point: je n'ai jamais refusé de jouer. Il y a eu de la confusion sur le banc et je crois que j'ai été mal compris. A l'avenir, je serai prêt à jouer quand nécessaire et à remplir mes obligations." Capitaine des Citizens la saison dernière et idole des fans de City, Tevez n'a disputé que 90 minutes et participé à trois rencontres de Premier League cette saison. "Carlos n'a pas joué en début de saison car il n'a pas eu de préparation depuis trois ans. Il n'était pas prêt pour jouer", a expliqué Mancini. "On ne va pas se mentir. Ce qui est arrivé est arrivé. Après une bonne nuit de sommeil, Roberto étudiera cette histoire et prendra, de concert avec la direction du club, les mesures qu'il estime nécessaires", confiait son assistant, David Platt, à Sky Sports. Tevez pourrait finalement retrouver l'Amérique du Sud plus tôt que prévu si son contrat venait à être résilié...