Terry au révélateur

  • A
  • A
Terry au révélateur
Partagez sur :

Non aligné lors de la victoire de l'Angleterre face à l'Espagne, samedi (1-0), John Terry devrait retrouver une place de titulaire, mardi, face à la Suède. Phil Jagielka blessé, le défenseur de Chelsea devrait prendre place aux côtés de Gary Cahill. Une performance qui sera forcément épiée, le stoppeur étant plutôt laborieux ces derniers temps.

Non aligné lors de la victoire de l'Angleterre face à l'Espagne, samedi (1-0), John Terry devrait retrouver une place de titulaire, mardi, face à la Suède. Phil Jagielka blessé, le défenseur de Chelsea devrait prendre place aux côtés de Gary Cahill. Une performance qui sera forcément épiée, le stoppeur étant plutôt laborieux ces derniers temps. "Je ne me sens pas indispensable. Je ne l'ai jamais pensé, que ce soit avec l'Angleterre ou Chelsea." Ecarté du onze de Fabio Capello, samedi, lors de la victoire anglaise face à l'Espagne (1-0), John Terry s'est présenté devant la presse, lundi, pour faire face à l'ouragan. Car c'est bien un ouragan que doit affronter le défenseur de Chelsea, qui traverse une drôle de mauvaise passe. Il y a tout d'abord cette affaire d'insultes racistes, qu'il aurait proférées envers Anton Ferdinand. Une affaire qui ternit un peu plus l'image du stoppeur, d'autant qu'il est censé être aligné en compagnie de Rio Ferdinand, qui n'est autre que le grand frère d'Anton. Pour ces deux matches amicaux, le défenseur de MU n'a en tout cas pas été appelé pour ce rassemblement, sans lien officiel avec la présence de Terry dans l'effectif. Alors que la FA (Fédération anglaise de football) mène toujours son enquête, et rendra bientôt son jugement, le joueur n'a pu s'exprimer sur l'affaire, ce lundi, lors de la conférence de presse. "Le manager est assez fort pour bouger qui il veut" John Terry s'est donc contenté de parler de ses performances, en sérieuse baisse cette saison. Moins tranchant dans les duels, le défenseur comprend les choix de Capello. "Si mon niveau n'est pas assez bon, le manager est assez fort pour bouger qui il veut, comme on a pu le voir, explique Terry, dans des propos rapportés par Skysports. A chaque match, on se doit de jouer pour nos places. Quand on joue pour son pays, on ne peut pas prendre un match par-dessus la jambe." Le défenseur a d'ailleurs conscience qu'il joue en partie sa place pour le prochain Euro 2012, et comprend que son sélectionneur fasse des essais. "C'est vraiment encourageant de voir les jeunes venir et avoir un réel impact dans l'équipe, glisse le vétéran. Il y a vraiment des choses positives à tirer de la victoire face à l'Espagne, mais nous voulons continuer à faire des progrès et on a une nouvelle chance de le faire face à la Suède." Histoire de mettre tout le monde d'accord sur son niveau ?