Taylor, un bond dans l'histoire

  • A
  • A
Taylor, un bond dans l'histoire
Partagez sur :

En l'absence de Teddy Tamgho, Phillips Idowu, le champion du monde de Berlin en 2009, était le grand favori pour le concours du triple saut des Mondiaux de Daegu. Mais le Britannique a dû s'incliner face au 17,96m de l'Américain Christian Taylor. Parmi les autres temps forts de la journée, Mo Farah s'est offert l'or sur le 5 000m, tandis que Caster Semenya termine en argent sur le 800m.

En l'absence de Teddy Tamgho, Phillips Idowu, le champion du monde de Berlin en 2009, était le grand favori pour le concours du triple saut des Mondiaux de Daegu. Mais le Britannique a dû s'incliner face au 17,96m de l'Américain Christian Taylor. Parmi les autres temps forts de la journée, Mo Farah s'est offert l'or sur le 5 000m, tandis que Caster Semenya termine en argent sur le 800m. Un premier essai mordu, un deuxième pour se roder à 17,04m, un troisième pour monter en puissance à 17,40m, et puis... un triple bond pour l'histoire. En atterrissant à 17,96m à son quatrième essai, Christian Taylor a assommé le concours des Mondiaux de Daegu. En l'espace d'une seconde, l'Américain a volé jusqu'à la médaille d'or, en devenant au passage de le 5e performeur de l'histoire, derrière Jonathan Edwards, Kenny Harrison, Teddy Tamgho et Willie Banks. Le Gator de l'Université de Florida a créé l'une des plus belles surprises de la compétition. Et il n'a que 21 ans... Phillips Idowu, le champion du monde et d'Europe en titre, avait déjà pu apprécier le talent de Taylor lorsque celui-ci l'avait dominé lors du meeting Diamond League de Londres. Homme de grands championnats, le Britannique ne s'est pas manqué. Mais ses 17,77m seront restés vains. La médaille de bronze revient à l'Américain Will Claye (17,50m), privant ainsi Alexis Copello (17,47m) du podium dans un concours de haute volée. Seul représentant français en l'absence de Teddy Tamgho, blessé, Benjamin Compaoré a pris la huitième place (17,17m). 5 000m (M): Farah en or devant Lagat Deuxième du 10 000m en début de championnats, Mo Farah a pris sa revanche en remportant l'or mondial sur le 5 000m à Daegu. En tête durant la dernière ligne droite, le Britannique, vainqueur en 13'23"36, a résisté au retour du vétéran Bernard Lagat (36 ans), qui échoue à la 2e place comme à Berlin en 2009 pour 28 centièmes. L'Ethiopien Imane Merga complète le podium. C'est le premier titre mondial de Farah, 28 ans, athlète d'origine somalienne. 4x100m (D): L'or pour les Américaines, la France 5e Les Américaines ont décroché la médaille d'or mondiale du 4x100m dimanche en 41"56, tandis que les Françaises (Soumaré, Distel, Jacques-Sébastien, Mang) ont accroché une méritoire 5e place en 42"70. La Jamaïque prend l'argent en 41"70, devant la surprenante équipe ukrainienne (42"51). Trinité-et-Tobago doit se contenter de la 4e position en 42"58. 800m (D): Savinova devant Semenya Caster Semenya a craqué à quelques mètres de la ligne d'arrivée dimanche, en finale du 800m des Mondiaux. La Sud-Africaine doit se contenter de la médaille d'argent en 1'56"35, derrière la Russe Maria Savinova, qui l'a emporté en 1'55"87, soit la meilleure performance mondiale de l'année. Marteau (D): Lysenko sacrée Tatyana Lysenko est la nouvelle championne du monde du lancer du marteau, avec un jet à 77,13m dimanche. Médaillée de bronze aux Mondiaux 2005, la Russe était déjà vice-championne d'Europe après avoir remporté l'or continental en 2006, à Göteborg. Stéphanie Falzon a terminé 12e et dernière du concours avec un lancer à 66,57m.