Tamgho risque gros

  • A
  • A
Tamgho risque gros
Partagez sur :

Impliqué dans une altercation à Boulouris en octobre dernier, Teddy Tamgho devra s'expliquer mardi devant la Commission de discipline de la Fédération française d'athlétisme. Interrogée, cette dernière, par le biais de son porte-parole, a confirmé que le triple sauteur français, recordman du monde en salle, pourrait être suspendu pour les Jeux Olympiques de 2012.

Impliqué dans une altercation à Boulouris en octobre dernier, Teddy Tamgho devra s'expliquer mardi devant la Commission de discipline de la Fédération française d'athlétisme. Interrogée, cette dernière, par le biais de son porte-parole, a confirmé que le triple sauteur français, recordman du monde en salle, pourrait être suspendu pour les Jeux Olympiques de 2012. Teddy Tamgho, privé de JO ? L'éventualité n'est pas à exclure selon la voix du porte parole de la FFA, interrogé ce samedi. "Il y a eu une altercation en octobre au centre d'entraînement de Boulouris", a t-il expliqué à Reuters, ne révélant pas la nature de cet incident. Ce samedi, L'Equipe annonçait dans ses colonnes que le spécialiste du triple saut avait eu une dispute avec une athlète régionale du CREPS de Boulouris. Tamgho y poursuivait alors sa rééducation après son opération de la cheville qui l'avait privé des Mondiaux de Daegu l'été dernier. "Ça s'est bien passé", confiait-il à ce sujet en novembre, oubliant donc un incident qui pourrait avoir de fâcheuses conséquences. Car des coups auraient été portés au cours de cette dispute, la discussion s'envenimant rapidement. Samedi soir, la FFA a confirmé que Tamgho était convoqué mardi devant la Commission de discipline de la Fédération. "S'il est reconnu coupable, il pourrait écoper d'un rappel au règlement ou d'une suspension longue qui pourrait le priver des Jeux Olympiques", a expliqué le porte-parole. Car le champion du monde en salle porte déjà un précédent dans son dossier. En 2008, il avait ainsi été exclu pour un an de l'INSEP après une dispute avec une autre jeune athlète... Or, quelques mois après la bagarre entre Mehdi Baala et Mahiedine Mekhissi Benabbad à l'arrivée du 1 500m du meeting de Monaco, le sujet est des plus sensibles pour la fédération. Préparant actuellement les Jeux de Gainesville en Floride, Tamgho devra donc repasser par la France en début de semaine prochaine. En novembre, Tamgho avait expliqué dans les locaux de la FFA son programme 2012. Plusieurs options pour l'entraînement se présentaient alors selon lui, l'une le menant à... Boulouris en raison de la présence de sa kiné. Quinze jours plus tard, il choisissait finalement de s'envoler pour les États-Unis, son entraîneur cubain Ivan Pedroso ayant pu obtenir un visa. Aujourd'hui, la priorité a changé. Avant de pouvoir espérer briguer une médaille olympique, Tamgho devra d'abord convaincre sa Fédération de ne pas le sanctionner.