Tamgho part au soleil

  • A
  • A
Tamgho part au soleil
Partagez sur :

Teddy Tamgho s'est envolé pour la Floride, où il a déjà repris l'entraînement lundi. Le choix du triple sauteur pour préparer sa saison 2012 a été facilité par l'obtention du visa de son entraîneur Ivan Pedroso, qui bloquait jusqu'ici la possibilité de se baser à Gainesville. Tourné évidemment vers les Jeux olympiques, Tamgho dispose désormais de conditions idéales en vue de son objectif: l'or à Londres.

Teddy Tamgho s'est envolé pour la Floride, où il a déjà repris l'entraînement lundi. Le choix du triple sauteur pour préparer sa saison 2012 a été facilité par l'obtention du visa de son entraîneur Ivan Pedroso, qui bloquait jusqu'ici la possibilité de se baser à Gainesville. Tourné évidemment vers les Jeux olympiques, Tamgho dispose désormais de conditions idéales en vue de son objectif: l'or à Londres. Sous le soleil de Floride. C'est là que Teddy Tamgho préparera finalement sa saison pré-olympique, alors que le recordman du monde en salle de triple saut hésitait jusqu'ici entre quatre lieux d'entraînement. A savoir l'Insep, le sud de la France, l'Espagne et donc Gainesville, au sud-est des Etats-Unis. "Les conditions sont très bonnes, mais à 10 heures d'avion", avait déclaré l'intéressé à la presse il y a un peu plus de deux semaines. Cette solution ne semblait donc pas vraiment favorite, loin de là. Mais Tamgho rejoint bel et bien Garfield Darien, également basé à Gainesville. Après sa fracture de la cheville subie à Ostrava lors des championnats d'Europe Espoirs, qui l'avait privé des Mondiaux de Daegu, le Parisien fait donc le grand saut afin de se donner les moyens de ses ambitions. Le véritable problème à propos de Gainesville concernait en fait la difficulté pour son entraîneur Ivan Pedroso d'obtenir un visa, et ce dernier souci a été réglé. Aussitôt dit, aussitôt fait, "Tamgho, déjà sur place, reprendra officiellement l'entraînement lundi", indique un communiqué de la Fédération publié le jour-même. "Aller chercher l'or olympique" "L'entraînement reprendra bien sûr progressivement, les séances des semaines à venir seront consacrées à un travail de résistance et de condition physique", poursuit le communiqué, avant de s'appesantir sur les bienfaits de la Floride. "Tamgho et son entraîneur bénéficieront des installations adaptées et de très grande qualité de l'université de Gainesville, mais également des conditions atmosphériques idéales de la région, la moyenne des températures étant de l'ordre de 22°C." L'objectif ultime, évidemment, concerne Londres et les JO. Pour Tamgho, il s'agit d'ailleurs de la seule raison d'être. "Je n'ai pas à courir après un titre ou un record en salle. Je me prépare pour aller chercher l'or olympique. Ce sera la bagarre. Je ne vais pas sauter pour sauter, faire des performances moyennes. Non, je sauterai pour avoir de vraies références avant les Jeux." Tel était son discours il y a un peu plus de deux semaines, et rien n'a changé entre temps. Le programme de l'intéressé sera volontairement très léger sur la première partie de l'année 2012, ce que la Fédération a confirmé (voir encart). Comme toujours, seuls les résultats valideront ou non le choix effectué par Tamgho. Mais si sérieux il y a, la médaille olympique serait un minimum.