Tamgho, le doute

  • A
  • A
Tamgho, le doute
Partagez sur :

Touché à la cheville lors des championnats d'Europe Espoirs d'Ostrava, Teddy Tamgho a finalement dû déclarer forfait pour l'épreuve de triple saut de samedi. Mais cette mauvaise nouvelle paraît moindre au vu d'une possible absence à Daegu, fin août, pour les championnats du monde, les vrais.

Touché à la cheville lors des championnats d'Europe Espoirs d'Ostrava, Teddy Tamgho a finalement dû déclarer forfait pour l'épreuve de triple saut de samedi. Mais cette mauvaise nouvelle paraît moindre au vu d'une possible absence à Daegu, fin août, pour les championnats du monde, les vrais. De son passage à Ostrava, Teddy Tamgho aura bien du mal à en retenir du positif. En lice pour les championnats d'Europe Espoirs, qui se tiennent à Ostrava (Slovaquie) ce week-end, le détenteur de la meilleure performance mondiale de l'année en triple saut n'aura finalement jamais pu sauter, freiné dès l'échauffement par une douleur à la cheville droite. Résultat: le forfait du double champion de France. Un moindre mal pour l'instant, au vu des déclarations de l'intéressé à RTBF. "La compétition est terminée pour moi, a déclaré le Francilien. J'ai très mal et ça a l'air sérieux. Mais j'espère que ma saison n'est pas finie." D'autant que le début d'année avait laissé de grands espoirs au médaillé de bronze européen en titre. Le médecin se veut rassurant pour Daegu Champion de France, puis champion d'Europe en salle en mars dernier, à Paris, le triple sauteur s'était aussi payé le luxe d'établir un nouveau record du monde indoor avec un saut à 17,92 m. En attente des premiers examens, la délégation française espère donc légitimement qu'elle pourra compter sur une de ses grandes chances de médaille, du 27 août au 4 septembre prochain, pour le début des championnats du monde de Daegu. Le médecin de la Fédération française, Dominique Luzi, s'est toutefois voulu rassurant. "A l'heure actuelle, sa blessure ne semble pas remettre en cause sa participation aux championnats du monde de Daegu", indique ainsi le médecin fédéral, tout en précisant la nature de la blessure. Il s'agirait d'une "lésion au niveau de l'articulation tibio-astragalienne", suite à "un blocage et une douleur à la cheville droite avec un oedème rapide". Rien de très bon qui vaille, quand même.