Taiwo a dynamité l'OM

  • A
  • A
Taiwo a dynamité l'OM
Partagez sur :

Taiwo n'est pas le plus exubérant des Marseillais. Pourtant, le Nigérian, plus ancien de l'effectif de l'OM, sait se lâcher. Et souvent à bon escient comme ce fut le cas lors de la finale de la Coupe de la Ligue, samedi face à Montpellier (1-0). Un but du... droit pour ce gaucher pur souche qui ressemble fort à un cadeau d'adieu. Seule fausse note, ce passage au micro du speaker pour insulter le PSG.

Taiwo n'est pas le plus exubérant des Marseillais. Pourtant, le Nigérian, plus ancien de l'effectif de l'OM, sait se lâcher. Et souvent à bon escient comme ce fut le cas lors de la finale de la Coupe de la Ligue, samedi face à Montpellier (1-0). Un but du... droit pour ce gaucher pur souche qui ressemble fort à un cadeau d'adieu. Seule fausse note, ce passage au micro du speaker pour insulter le PSG. Un large sourire aux lèvres et la sensation du devoir accompli, Taye Taiwo vient communier sa joie avec le public marseillais venu en nombre au Stade de France pour la finale de la Coupe de la Ligue. Le défenseur nigérian à la trajectoire loin d'être rectiligne au sein du club phocéen s'est souvent accroché pour toujours rebondir et revenir dans le onze de départ. Ses problèmes de placement et les railleries qui l'ont longtemps accompagné se sont estompés avec le temps car il a énormément progressé tactiquement. Si l'on y ajoute une puissance hors norme, une volonté de fer et une frappe de mule, on obtient un cocktail particulièrement intéressant qui justifie pleinement que son nom raisonne avec une certaine régularité du côté de l'AC Milan ou encore de Benfica. Libre en fin de saison, on sait qu'il ne prolongera pas. Ce but vient donc quasiment mettre un terme en apothéose à six années de vie commune. "Je suis très content car c'est un gentil garçon qui va nous quitter à la fin de la saison, il a fait un gros travail à l'OM depuis 6 ans, il mérite amplement ce but, il nous donne cette victoire. Il ne fait pas de bruit, il travaille même si à un moment donné il était sur le banc, il n'a jamais rien dit, il est récompensé de ses efforts, il le mérite amplement", glisse à son sujet Matthieu Valbuena. Un chant anti-Parisien Taiwo qui a donc su convaincre Didier Deschamps de le titulariser dans un flanc gauche qui est devenu son terrain. Et s'il avait face à lui un Joris Marveaux qui l'a effectivement bien bloqué dans son couloir, il aura suffi d'une montée rageuse suite à un coup franc de Cheyrou pour qu'il marque du droit. Forcément, Taiwo, le gaucher, qui marque du droit s'est bien fait chambrer... "Si Taiwo doit marquer du droit pour qu'on gagne une finale de la Coupe de la Ligue, ça va on peut dormir tranquille", a ainsi rigolé Didier Deschamps dans les couloirs du Stade de France. Seule ombre à ce tableau quasi-parfait, un dérapage verbal à l'issue de la rencontre. Pendant le tour d'honneur, le speaker du Stade de France lui a donné le micro et Taye Taiwo en a profité pour entonner un "Les Marseillais montent à Paris pour enc... le PSG" du plus mauvais effet. Personne n'a réagi au sein du club et si certains supporters qui ont repris après lui ont apprécié, ce n'est évidemment pas le cas de la Ligue qui devrait sans doute se saisir de ce dossier. Alors qu'il reste 7 matches pour un sprint final qui pourrait mener l'OM vers le doublé Coupe -Championnat, cela pourrait être dommageable.