Sunderland devient gourmand

  • A
  • A
Sunderland devient gourmand
Partagez sur :

Stéphane Sessegnon effectuera ses premiers pas avec Sunderland, mardi soir contre Chelsea, à l'occasion de la 25e journée de Premier League. Trois jours après son arrivée chez les Black Cats, l'ex-milieu du PSG va découvrir une équipe aux ambitions à la hausse ces dernières semaines. Sixième au classement, la formation de Steve Bruce passera un nouveau test face aux Blues, battus à l'aller.

Stéphane Sessegnon effectuera ses premiers pas avec Sunderland, mardi soir contre Chelsea, à l'occasion de la 25e journée de Premier League. Trois jours après son arrivée chez les Black Cats, l'ex-milieu du PSG va découvrir une équipe aux ambitions à la hausse ces dernières semaines. Sixième au classement, la formation de Steve Bruce passera un nouveau test face aux Blues, battus à l'aller. Quand on scrute le parcours des Black Cats cette saison en championnat, quelques résultats « font tâche » comme l'on dit. A l'image de d'un 5-1 subi à Newcastle fin octobre (10e journée) ou une défaite concédée à domicile devant Blackpool le 28 décembre (20e j.), encore que le promu se soit avéré plutôt coriace dans cette Premier League 2010-2011. Mais l'équipe entraînée par Steve Bruce peut, au contraire, se vanter d'avoir commis quelques petits coups d'éclats comme ce succès 3-0, le 14 novembre à Stamford Bridge devant Chelsea (13e j.), ou celui devant Manchester City, 1-0, voire les nuls à domicile devant MU (0-0) et Arsenal (1-1). Et si l'on rajoute un mois de janvier loin d'être bradé, trois victoires (Blackburn, Aston Villa et Blackpool) et un nul (Newcastle), on obtient un classement donnant aux nouveaux coéquipiers de Stéphane Sessegnon un appétit un peu plus vorace, malgré le récent départ de Darren Bent pour Aston Villa. A l'heure de recevoir Chelsea, mardi pour le compte de la 25e journée, Sunderland occupe une prometteuse sixième place, cinq longueurs devant Liverpool, 7e, et quatre points derrière son adversaire du jour (4e). Une embellie que les Wearsiders entendent confirmer mardi devant Chelsea. La tâche s'annonce ardue. Sessegnon aligné contre Chelsea Les Blues ne sont plus les joueurs en proie au doute que les Black Cats avaient griffés ce fameux 14 novembre. Au delà d'un historique largement favorable, Sunderland (avant le succès à Stamford Bridge) n'avait plus gagné face aux Blues depuis mars 2001 (4-2 à Londres) - 13 matches sans défaite pour Chelsea dont 11 victoires consécutives toutes compétitions confondues, les Blues ont retrouvé un rythme plus proche de leur niveau depuis la nouvelle année malgré une anomalie sur le terrain de Wolverhampton (1-0, 22e j.) En attendant que Fernando Torres n'apporte sa contribution dans un secteur offensif bien garni, Carlo Ancelotti et ses hommes, victorieux en championnat à Bolton il y a une semaine (4-0), débouleront au Stadium of Light quelque peu revanchards. Steve Bruce, lui, misera sur Stéphane Sessegnon. Trois jours après avoir paraphé son contrat, l'ex-milieu du PSG a été assuré par son nouveau manager de débuter face aux champions, au contraire de Boudewijn Zenden, touché à un genou à l'entraînement. L'international béninois tient là une belle occasion de briller pour sa grande première afin d'aider son nouvel employeur à se maintenir tout près des sommets du championnat d'Angleterre. Sunderland s'est donné en tout cas les moyens d'y croire pour l'instant.