Succession de forfaits pour Roland

  • A
  • A
Succession de forfaits pour Roland
@ Reuters
Partagez sur :

ROLAND-GARROS - Après Del Potro, Blake et Haas, Clijsters et Davydenko ont dû renoncer.

ROLAND-GARROS - Après Del Potro, Blake et Haas, Clijsters et Davydenko ont dû renoncer.C'est l'hécatombe dans les tableaux masculin et féminin de Roland-Garros. Les organisateurs des Internationaux de France ont annoncé ce vendredi les forfaits de Nikolay Davydenko et Kim Clijsters. Deux nouveaux noms qui s'ajoutent à la longue liste de joueurs qui ont déjà renoncé à venir à Paris. Chez les messieurs, les absences de l'Argentin Juan Martin Del Potro (poignet droit), du Russe Igor Andreev (cheville gauche), de l'Allemand Tommy Haas (hanche droite) et de l'Américain James Blake (genou droit) étaient connues, comme celles de l'Indienne Sania Mirza (blessée au poignet), de la Polonaise Urszula Radwanska (dos) et des Allemandes Anna-Lena Groenefeld (pied) et Sabine Lisicki (cheville gauche) chez les dames.Pour Kim Clijsters, c'est un vrai coup dur. Un nouveau scanner a révélé ce vendredi matin que sa blessure au pied gauche était sur la voie de la guérison, mais il a également dévoilé la présence de liquide au niveau de l'articulation du pied. En accord avec son staff, l'ancienne n°1 mondiale, titrée à l'US Open en septembre dernier, a décidé de ne pas prendre le moindre risque. "C'est vraiment dommage de devoir renoncer à Roland-Garros, a-t-elle déclaré sur le site Internet Sport.be. Paris est si proche que je me sens toujours un peu à la maison. Et c'est là que j'ai disputé ma première finale en Grand Chelem. Mais la douleur au pied me force à jeter l'éponge. Je vais poursuivre ma guérison afin d'être totalement sur pied pour la saison sur herbe." Son retour à la compétition est programmé à Eastbourne dans un mois.Engagé dans une course contre-la-montre, Davydenko a dû finalement se résoudre à jeter l'éponge. Sa fracture au poignet gauche, révélée lors d'une IRM passée à Indian Wells il y a deux mois, n'est pas totalement guérie. Le Russe, qui n'a pas joué le moindre match depuis, ne sera pas donc prêt à temps pour disputer Roland-Garros, épreuve où il fut demi-finaliste en 2005 et 2007. Également contraint de renoncer à l'Open de Nice la semaine prochaine, le n°6 mondial ne devrait faire son retour sur le circuit qu'au mois de juin et le début de la saison sur gazon. Après Del Potro, c'est aussi un nouveau membre du Top 10 qui manquera à l'appel à Paris. Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, Jo-Wilfried Tsonga devrait être propulsé tête de série n°8 à Paris. De quoi lui ouvrir de belles perspectives. En espérant que son dos ne lui fasse pas de mauvaises surprises...