Suarez, la vie à deux

  • A
  • A
Suarez, la vie à deux
Partagez sur :

Après cinq ans passés aux Pays-Bas, Luis Suarez a choisi de relever le défi proposé par Liverpool, cet hiver, et participe déjà au renouveau du club. Sans attirer la couverture à lui, le buteur cherche d'abord à créer une complicité avec son compère anglais, Andy Carroll. Une complémentarité qui commence à satisfaire Kenny Dalgish, avant l'affrontement face à Birmingham City, samedi, dans le cadre de la 34e journée.

Après cinq ans passés aux Pays-Bas, Luis Suarez a choisi de relever le défi proposé par Liverpool, cet hiver, et participe déjà au renouveau du club. Sans attirer la couverture à lui, le buteur cherche d'abord à créer une complicité avec son compère anglais, Andy Carroll. Une complémentarité qui commence à satisfaire Kenny Dalgish, avant l'affrontement face à Birmingham City, samedi, dans le cadre de la 34e journée.. "Plus Andy et Luis jouent ensemble, mieux ils se comprennent". Interrogé par le Telegraph, Kenny Dalgish ne cache pas sa satisfaction devant les performances d'Andy Carroll et de Luis Suarez. "Je pense que tout le monde peut voir que leur association se développe mais les autres joueurs qui se sont mis à leur service ont également été très performants", ajoute le coach des Reds, à propos d'un duo qui a su prendre la place occupée par Fernando Torres, parti du côté de Chelsea. Pour Luis Suarez, le défi était de taille, après cinq années passées aux Pays-Bas. "Le rythme de la Premier League est complètement différent de celui des championnats où j'ai joué auparavant, confirme le joueur, sur le site officiel du club. Il faut être costaud et capable de jouer très physique. Il faut aussi être capable de s'adapter à la façon dont le match se joue. Dans d'autres défenses, c'est très serré, mais ici, il y a des espaces dont je peux profiter.""Je suis prêt à travailler très dur" Buteur dès son premier match face à Stoke, l'Uruguayen a depuis un peu marqué le pas au niveau statistique avec deux buts en huit rencontres. Pas de quoi l'inquiéter outre-mesure. "Je veux vraiment une chose. Je veux former un bon duo avec Andy Carroll, explique Suarez au Sunday Mirror. Je suis prêt à travailler très dur pour Andy et pour le club. Tout ne doit pas être centré sur moi, mais sur toute l'équipe. Le jour où je quitterai ce club, dans de nombreuses années, je veux que les supporters disent que j'ai travaillé dur sur chaque centimètre de pelouse." Un discours qui plaît forcément, notamment à son binôme venu de Newcastle. "Nous avons joué quelques matches ensemble, et c'était plutôt prometteur, confirme ainsi Andy Carroll sur Skysports. Comme vous pouvez le voir, Luis est très rapide, et peut jouer autour d'un autre attaquant. Si on continue de s'entraîner ensemble, il saura comment je joue. Je suis vraiment impatient pour la suite." Si Liverpool ne peut plus espérer grand-chose pour cette saison, le duo sera en tout cas fin prêt à aborder le prochain exercice sur de bonnes bases...