Strasbourg se retire de l'Euro 2016

  • A
  • A
Strasbourg se retire de l'Euro 2016
@ Maxppp
Partagez sur :

EURO 2016 - La ville alsacienne a retiré sa candidature, jeudi.

EURO 2016 - La ville alsacienne a retiré sa candidature, jeudi. L'aventure se fera sans Strasbourg. Roland Ries, maire de Starsbourg, et Jacques Bigot, président de la Communauté Urbaine de Strasbourg, ont en effet annoncé jeudi leur décision de retirer la candidature de la ville alsacienne dans le cadre de l'organisation de l'Euro 2016, en France. Un retrait que les deux hommes ont signifié au président de la Fédération française de football par courrier. En proie à des difficultés financières, notamment dues à la relégation du club de la ville en National, au troisième niveau français, Strasbourg avait fait appel à l'Etat, ainsi que la FFF pour boucler le budget de la restauration du stade de la Meinau. Les deux hommes affirment donc avoir demander trois choses : une "participation de l'Etat portée de 10 % à 35 % du coût du projet", le "reversement aux villes organisatrices d'une partie des excédents financiers liés à l'organisation" ainsi que la "création d'un fonds d'aide à l'investissement en faveur des stades par une partie des droits de télévision et par un prélèvement sur les paris en ligne, correspondant à une juste contribution du football professionnel ". Des demandes qui ont fini lettres mortes et qui laissent la communauté urbaine de Strasbourg dans l'embarras. "Dans ces conditions, sur un montant de 160 millions d'euros d'investissement, 130 millions d'euros restent aujourd'hui à la charge de la Communauté Urbaine de Strasbourg. Le risque ne peut pas être pris de devoir in fine demander aux seuls contribuables de Strasbourg et de son agglomération de supporter la charge de ces 130 millions d'euros", explique donc le courrier qui conclut: "c'est pourquoi, à regret mais en responsabilité, Roland RIES et Jacques BIGOT retirent la candidature de Strasbourg pour l'Euro 2016".