Stoudemire porte les Knicks

  • A
  • A
Stoudemire porte les Knicks
Partagez sur :

Si la franchise new-yorkaise se porte bien, avec notamment huit victoires de rang, elle le doit en grande partie à l'ex-joueur des Suns. Amare Stoudemire a établi dimanche soir contre Denver (129-125) un nouveau record dans l'histoire du club, datant des années 1960. De leur côté, les Spurs de Parker continuent leur impressionnante série après leur succès, 95-78, sur les Blazers de Batum.

Si la franchise new-yorkaise se porte bien, avec notamment huit victoires de rang, elle le doit en grande partie à l'ex-joueur des Suns. Amare Stoudemire a établi dimanche soir contre Denver (129-125) un nouveau record dans l'histoire du club, datant des années 1960. De leur côté, les Spurs de Parker continuent leur impressionnante série après leur succès, 95-78, sur les Blazers de Batum. LE MATCH : NEW YORK-DENVER (129-125) Les dirigeants des Knicks ne se sont pas trompés en le recrutant l'été dernier. Amare Stoudemire, en fin de contrat avec Phoenix, fait les beaux jours de la franchise new-yorkaise, du moins pour le moment. Mais on ne voit pas, sauf blessure, pourquoi son embellie de cette fin d'automne ne durerait pas. Les coéquipiers de Ronny Turiaf viennent en effet d'enregistrer un huitième succès de rang après avoir dominé dimanche les Nuggets au cours d'une partie spectaculaire (129-125). Une performance généreusement partagée au Madison Square Garden avec un Stoudemire (30 points - 8 rebonds - 4 passes) marqué également ce soir-là par le chiffre huit. C'était la huitième fois consécutive que l'ex-pensionnaire des Suns (2002-2010) inscrivait 30 points ou plus dans une rencontre, un nouveau record dans l'histoire des Knicks, vieux de plus de 48 ans. Amare Stoudemire efface ainsi des tablettes Willie Naulls qui, entre le 22 février et le 4 mars 1962, avait réalisé cette performance à sept reprises. Avant Denver, Stoudemire avait sévi face à Detroit (37 pts), New Jersey (35), New Orleans (34), Toronto (31), Minnesota (34), à nouveau Toronto (34) et Washington (36 points) ! Soit une moyenne de 33,8 points. A noter que face aux Nuggets, il en a empilé 24 en seconde période. Il fallait par ailleurs remonter à 16 ans, entre le 27 décembre 1994 et le 13 janvier 1995, pour trouver trace de huit victoires consécutives. Seuls Boston (10) à l'Est, et Dallas, meilleure série de la Ligue (12), ont fait mieux actuellement. LES FRANÇAIS DE LA NUIT Si Tony Parker n'a pas été flamboyant dans sa réussite aux tirs (6/16), le meneur des Spurs termine avec un honorable 14 points, 6 rebonds et 6 passes pour 32 minutes passées lors de la victoire de San Antonio sur Portland (95-78), la 20e de la saison pour la franchise texane. En face, Nicolas Batum (5 pts - 5 rebonds en 26 minutes), a manqué d'adresse à trois points, notamment dans le dernier quart, pour un total de 1 sur 4. Au MSG de New York, Ronny Turiaf a participé modestement (15 minutes) au succès des Knicks sur Denver (129-125), avec 6 points, 2 rebonds, 2 passes et 2 interceptions. Mickael Pietrus (Orlando), lui, s'est contenté de 4 points et autant de rebonds à l'occasion de la victoire du Heat devant les Clippers (94-85). Quant à Johan Petro, son temps de jeu se réduit de match en match avec les Nets, seulement 5 minutes passées sur le parquet face aux Lakers, défaite 99-99, pour aucun point et un contre. LA STAT Le quadruple champion NBA (1999, 2003, 2005, 2007) a disputé dimanche soir à San Antonio, 34 ans, le 1000e match de sa carrière dans le championnat nord-américain. Tim Duncan a inscrit 8 points et pris 13 rebonds lors de la victoire des Spurs devant les Blazers (95-78).