Stoner prend le large

  • A
  • A
Stoner prend le large
Partagez sur :

Vainqueur du Grand Prix de République tchèque ce dimanche à Brno, Casey Stoner a ainsi réalisé une excellente opération dans la course au titre MotoGP. Rejoint sur le podium par les Italiens Andrea Dovizioso et Marco Simoncelli, l'Australien du team Honda profite de la quatrième place de Jorge Lorenzo pour s'échapper en tête du classement général. Le voilà crédité de 32 longueurs d'avance sur le champion sortant. En 125cc, Johann Zarco fond sur le leader.

Vainqueur du Grand Prix de République tchèque ce dimanche à Brno, Casey Stoner a ainsi réalisé une excellente opération dans la course au titre MotoGP. Rejoint sur le podium par les Italiens Andrea Dovizioso et Marco Simoncelli, l'Australien du team Honda profite de la quatrième place de Jorge Lorenzo pour s'échapper en tête du classement général. Le voilà crédité de 32 longueurs d'avance sur le champion sortant. En 125cc, Johann Zarco fond sur le leader. 11 Grands Prix, 10 podiums et six victoires, le bilan de Casey Stoner cette saison est impressionnant. Preuve en est le parcours qui était le sien en 2007, lorsqu'il fut sacré champion du monde. A l'époque, à ce même stade de l'année, l'Australien comptait bien six succès, mais avait manqué le podium à trois reprises. Le voici en avance sur ses propres temps de passage références, avec désormais une belle marge de manoeuvre en tête du championnat. Principaux rivaux annoncés de Stoner en début de saison - outre un Valentino Rossi que l'on n'attendait pas forcément en si grande difficulté chez Ducati - Dani Pedrosa et Jorge Lorenzo ne parviennent pas à soutenir la comparaison. Eliminé de la course au titre depuis sa chute au Mans et les absences qui s'en sont suivies en Catalogne, en Grande-Bretagne et aux Pays-Bas, le Catalan, poleman en République tchèque, a encore perdu du terrain ce week-end, victime d'une chute dans le troisième tour alors qu'il menait les débats. Passé en tête furtivement dans les première et deuxième boucles, le Majorquin, lui, n'a pu accrocher le podium. Harcelé par Andrea Dovizioso et Marco Simoncelli jusqu'à la mi-course, Jorge Lorenzo a dû s'avouer vaincu face aux deux Italiens, manifestement peu à l'aise ce dimanche au guidon d'une Yamaha chassant de l'arrière. Vainqueur au final avec 6"5 d'avance sur son premier dauphin - 8"5 sur le champion du monde sortant - Casey Stoner profite de ce 29e triomphe personnel dans la catégorie reine pour prendre ses aises au sommet de la hiérarchie, avec 32 points d'avance désormais sur Lorenzo, 55 sur Dovizioso. Auteur d'une jolie course - l'une des plus probantes de sa saison galère - le Docteur Rossi, sixième du jour, gagne une position au détriment du malheureux Pedrosa. Les places d'honneur, voilà ce qu'il reste dorénavant aux concurrents de Casey Stoner. Troisième à Brno dans le sillage d'un Andrea Iannone victorieux et d'un Marc Marquez qui restait sur trois succès de rang, Stefan Bradl est lui aussi maître de son destin en Moto2. A six Grands Prix du but, l'Allemand garde 43 longueurs de marge par rapport à son premier poursuivant - l'Espagnol Marquez, champion du monde 125cc en titre. En revanche, le suspense est totalement relancé dans cette dernière catégorie. Nicolas Terol contraint à l'abandon ce dimanche sur problème mécanique, Johann Zarco, deuxième de la manche tchèque à moins de quatre dixièmes de l'Allemand Sandro Cortese, ne compte plus que 12 unités de retard sur le leader ibère. S'il n'a jamais remporté la moindre course en championnat du monde, le pilote cannois est bel et bien en lice pour le sacre en 125cc.