Stoner en cavalier solitaire

  • A
  • A
Stoner en cavalier solitaire
Partagez sur :

Vainqueur en Aragon la saison dernière, Casey Stoner a conservé sa couronne dimanche, triomphant en solitaire sur le Motorland. Dani Pedrosa a lui assuré le doublé pour Honda, devant la Yamaha de Jorge Lorenzo et la moto satellite de Marco Simoncelli (Honda). En 125 cc, Nicolas Terol (Aprilia) a fait un pas de plus vers le titre. En Moto2, Marc Marquez (Suter) a accru la pression sur les épaules de Stefan Bradl (Kalex).

Vainqueur en Aragon la saison dernière, Casey Stoner a conservé sa couronne dimanche, triomphant en solitaire sur le Motorland. Dani Pedrosa a lui assuré le doublé pour Honda, devant la Yamaha de Jorge Lorenzo et la moto satellite de Marco Simoncelli (Honda). En 125 cc, Nicolas Terol (Aprilia) a fait un pas de plus vers le titre. En Moto2, Marc Marquez (Suter) a accru la pression sur les épaules de Stefan Bradl (Kalex). Nicolas Terol vainqueur en 125 cc, Marc Marquez victorieux en Moto2, le public espagnol massé autour du Motorland pouvait espérer un triplé dimanche en Aragon, deux semaines après la passe de trois réalisée à Misano. Cette fois pourtant, Jorge Lorenzo n'a rien pu. Distancé tout le week-end durant par les Honda, le pilote Yamaha, 4e sur la grille et alors devancé par Ben Spies - son propre coéquipier - a dû se contenter du podium. Un moindre mal, tant la gagne semblait inaccessible au champion du monde sortant. Relégué lui-même au 3e rang à Saint-Marin, Casey Stoner n'a pas cédé les rênes du Grand Prix plus d'un tour. Surpris dès le départ par Spies et Dani Pedrosa, le "poleman" australien a récupéré son bien dès la fin de la première boucle, tandis que Karel Abraham chutait lourdement et freinait Randy de Puniet, et qu'Andrea Dovizioso abandonnait - une première cette saison. Dès lors, la chevauchée en solitaire du champion 2007 pouvait commencer. Et l'intéressé de filer vers son huitième succès de l'année - le 31e de sa carrière dans la catégorie reine. Lorenzo repoussé à 14 secondes en 3e position sous le drapeau à damiers, voilà l'ardoise de Misano effacée, et Stoner plus que jamais lancé vers son second titre mondial en MotoGP. A quatre courses du verdict, le pilote de Southport compte désormais 44 points de marge par rapport au Majorquin. Autant dire qu'un sacre exotique s'annonce pour l'Australien... Si le Japon ne sera pas la terre de son triomphe prématuré, dans 15 jours - Lorenzo et Stoner ayant du reste réaffirmé il y a quelques semaines leur volonté de ne pas piloter à Motegi - le pilote Honda pourrait être consacré chez lui, à Phillip Island le mois prochain. A défaut, la Malaisie ou Valence feront l'affaire... Terol peut voir venir Longtemps au coude à coude avec Johann Zarco, Terol peut lui aussi s'attendre à décrocher la timbale sous peu, en 125 cc. Vainqueur en Aragon devant son rival français et son jeune compatriote Maverick Vinales, l'Espagnol possède dorénavant une avance de 36 longueurs en tête du championnat. Et le scénario du jour ne laisse aucun doute quant à sa supériorité en piste. L'Avignonnais, lui, s'en tire néanmoins avec les honneurs, 2e pour la sixième fois de la saison au prix d'un beau duel notamment avec Hector Faubel. Lequel aura fini par chuter, à quelques encablures de l'arrivée. Enfin, le suspense reste entier en Moto2, même si la dynamique est clairement au bénéfice de Marquez. Encore vainqueur ce week-end, le pilote Suter fond littéralement sur la tête du championnat. Alors qu'il a remporté six des sept derniers Grands Prix de la catégorie, le champion 125 sortant n'est plus qu'à six unités de l'Allemand Stefan Bradl. Un leader en perte de vitesse, qui n'a plus gagné depuis le rendez-vous britannique, voilà trois mois.