Stoner à la relance

  • A
  • A
Stoner à la relance
Partagez sur :

Dans l'ombre de Valentino Rossi et Jorge Lorenzo cette saison, Casey Stoner compte sur le Grand prix de Grande Bretagne disputé ce week-end pour revenir sur ses deux rivaux du Team Yamaha. Le pilote australien de Ducati n'aura pas le droit à l'erreur sur le circuit de Donington Park.

Dans l'ombre de Valentino Rossi et Jorge Lorenzo cette saison, Casey Stoner compte sur le Grand prix de Grande Bretagne disputé ce week-end pour revenir sur ses deux rivaux du Team Yamaha. Le pilote australien de Ducati n'aura pas le droit à l'erreur sur le circuit de Donington Park. Seul pilote appartenant au carré d'as du MotoGP à s'être signalé dans les points à chaque Grand Prix cette saison, Casey Stoner n'en vit pas moins une année 2009 difficile. Troisième du championnat à l'heure actuelle, avec 28 et 14 longueurs de retard sur Valentino Rossi et Jorge Lorenzo respectivement, le champion du monde 2007 a encore perdu de précieux points face à ses rivaux de Yamaha sur le Sachsenring. Un circuit allemand dont il a franchi la ligne d'arrivée en quatrième position, comme à Laguna Seca, mais avec bien moins de frustration à la clef...Au sortir du Grand Prix des Etats-Unis, Casey Stoner n'avait pas caché sa grande déception d'incarner la quatrième roue du carrosse, derrière un Dani Pedrosa de feu et les deux frères ennemis de Yamaha: "Je ne peux pas me satisfaire d'une quatrième place, même si je sais que nous avons limité les dégâts en ce qui concerne le classement général. C'est un week-end à oublier." Une analyse amère qui avait alors précédé un aveu préoccupant: "Je ne vais pas bien." Suppo: "Casey est un pilote phénoménal"Victime comme en Catalogne et aux Pays-Bas de sévères crampes d'estomac à cette occasion, le pilote australien avait en outre dû composer avec de grosses douleurs costales nées d'une chute en essais libres. Ainsi qu'avec une faiblesse au poignet gauche récurrente depuis son opération du scaphoïde cet hiver. Un bel ensemble de malheurs auquel s'était ajoutée en Californie une légère anémie, diagnostiquée au terme d'une série de tests observée aux Etats-Unis. Quinze jours plus tard pourtant, Casey Stoner laissait entrevoir sur le Sachsenring un possible retour aux affaires. Présent d'entrée de jeu en Allemagne, avec notamment le temps référence de la première séance libre à son crédit, le leader du team Ducati menait les débats dix tours durant, avant de subir les caprices de son train arrière pour finalement échouer au quatrième rang. "Pour être honnête, je suis assez content de ma course, notamment au vu de ce qui s'est passé récemment. Pour la première fois depuis longtemps, j'ai pu tenir la distance", expliquait-il au terme de sa course.Une satisfaction toute mesurée que partageait avec davantage d'entrain Livio Suppo, le responsable de l'équipe transalpine: "Il est clair que Casey vient de réaliser trois courses très difficiles à la fin desquelles il était exténué. Mais selon moi, il a tourné la page et je suis certain qu'il va pouvoir revenir devant." En cas de grosse performance ce week-end à Donington Park, Casey Stoner, sevré de victoire depuis quatre Grands Prix et son triomphe au Mugello, se relancerait à coup sûr dans la course au titre. Livio Suppo, lui, croit dur comme fer en son pilote: "Nous continuons de croire au titre. Casey est un pilote phénoménal et la moto s'est nettement améliorée." Reste que le MotoGP compte au moins trois autres phénomènes en son sein...