Squillaci, nouveau Gunner

  • A
  • A
Squillaci, nouveau Gunner
@ Reuters
Partagez sur :

TRANSFERTS - Le défenseur français rejoint Arsenal contre 6 millions d'euros.

TRANSFERTS - Le défenseur français rejoint Arsenal contre 6 millions d'euros. Quatre jours après l'annonce du FC Séville, Arsenal s'est enfin décidé à officialiser le recrutement de Sébastien Squillaci. Depuis lundi déjà, l'international français avait passé avec succès la visite médicale, et seuls quelques détails contractuels maintenaient encore l'intéressé hors de l'effectif des Gunners. Ce jeudi, Arsène Wenger l'a publiquement adoubé, déclarant devant la presse: "Nous avions besoin d'un défenseur central de qualité, expérimenté et a un bon prix. Il a tout cela. C'est un vrai défenseur, très bon dans les duels et dans les airs. Il sera dangereux aussi sur les coups de pied arrêtés. Il va très bien s'adapter au football anglais." Selon les premières indiscrétions, Arsenal aurait indemnisé le FC Séville, propriétaire du joueur depuis deux ans, à hauteur de 6 millions d'euros. Soit à peu près le montant qu'avait déboursé à l'été 2008 le club andalou pour s'allouer les services de celui qui évoluait alors sous les couleurs de Lyon, après un passage à Toulon et une longue histoire avec Monaco entrecoupée de deux années ajacciennes. "Quand un joueur français reçoit une offre d'Arsène Wenger, c'est presque impossible de dire non. C'était une proposition sensationnelle pour moi et je suis très heureux que le FC Séville m'ait laissé partir. C'était une situation difficile, mais je savais que je devais profiter de cette opportunité", confessait Squillaci cette semaine dans les colonnes du quotidien The Guardian. Et maintenant, un gardien... Sûr de son choix depuis plusieurs jours déjà, le défenseur de 30 ans avait ainsi pris soin de ne pas jouer les barrages de la Ligue des champions avec Séville, face à Braga, afin de rester entièrement disponible pour son futur club. Un Arsenal où il ne devrait pas connaître de soucis d'adaptation, avec parmi ses hôtes les Frenchies Samir Nasri, Bacary Sagna, Gaël Clichy, Abou Diaby, Laurent Koscielny et Armand Traoré. Une fois de plus, alors que les pistes Per Mertesacker, Emir Spahic, Serdar Tasci et Brede Hangeland étaient évoquées, Arsène Wenger aura donc préféré le filon tricolore - même si l'ancien Monégasque, qui compte 20 sélections à son actif, ne figure pas dans la dernière liste en date de Laurent Blanc... Après les départs cet été de Sol Campbell, Philippe Senderos, William Gallas et Mikaël Silvestre (fin de contrat), la formation londonienne se devait en tout cas de recruter pour assurer ses arrières, et prêter main forte aux hommes de charnière que sont les jeunes Laurent Koscielny, Thomas Vermaelen et Johan Djourou. Place désormais au chantier du gardien de but, Manuel Almunia, Lukasz Fabianski et Vito Mannone n'apportant pas les garanties nécessaires à un club aussi ambitieux qu'Arsenal. Le portier australien de Fulham Mark Schwarzer serait dans les petits papiers d'Arsenal. A moins qu'un nouveau Français, tel que Mickaël Landreau, dernièrement cité par les tabloïds anglais, ne vienne grossir les rangs tricolores des Gunners...