Sortie de route pour Murray

  • A
  • A
Sortie de route pour Murray
Partagez sur :

Finaliste l'an dernier à Flushing Meadows, Andy Murray a cette fois cédé dès les huitièmes de finale de l'US Open. Le numéro 2 mondial s'est en effet incliné mardi face au Croate Marin Cilic (7-5, 6-2, 6-2), qui accède pour la première fois de sa carrière à un quart de finale d'un tournoi du Grand Chelem.

Finaliste l'an dernier à Flushing Meadows, Andy Murray a cette fois cédé dès les huitièmes de finale de l'US Open. Le numéro 2 mondial s'est en effet incliné mardi face au Croate Marin Cilic (7-5, 6-2, 6-2), qui accède pour la première fois de sa carrière à un quart de finale d'un tournoi du Grand Chelem.Ça ne vaut pas l'élimination de Rafael Nadal en huitièmes de finale de Roland-Garros. Mais la sortie de route d'Andy Murray dès les huitièmes de finale de l'US Open reste une énorme surprise. Vainqueur à Montréal et finaliste à Cincinnati, le Britannique, installé à l'autre bout du tableau que Roger Federer à la faveur de sa deuxième place mondiale, pouvait légitimement espérer jouer une deuxième finale consécutive à Flushing Meadows. Mais, avant même de se frotter à un joueur du Top 10 qui aurait pu contrarier ses plans, l'Ecossais s'est cassé les dents mardi face à Marin Cilic. L'ampleur du score est à la hauteur de la sensation créée par le Croate, vainqueur en trois manches (7-5, 6-2, 6-2) et après un peu plus de deux heures de jeu que Murray aura traversées comme un fantôme. Après avoir obtenu à 5-4 deux balles de premier set sur le service du Croate, le Britannique a totalement disparu de la circulation. Incapable de prendre le jeu à son compte, en témoigne son faible total de coups gagnants (13) mais aussi de fautes directes (29) quand son adversaire en cumule 41 pour 35 coups gagnants, l'espoir du Royaume a abandonné le match à son adversaire sans offrir la moindre tentative de réaction. Quart de finale à Roland-Garros, demi-finaliste à Wimbledon, ce dernier tombe de haut. Et perdra la semaine prochaine les points de sa finale de l'an passé. Marin Cilic lui gagne gros. A bientôt 21 ans (il les aura dans 20 jours), le Croate accroche pour la première fois de sa carrière un joueur classé dans le Top 3 à son palmarès. Et atteint, là encore pour la première fois de sa jeune carrière, les quarts de finale d'un tournoi du Grand Chelem, lui qui avait déjà été huitième de finaliste en Australie (2008 et 2009), à Roland-Garros (2009) et à Wimbledon (2008). Après avoir bataillé au deuxième tour pour sortir l'Américain Levine, lequel menait deux sets à rien avant de s'incliner en cinq manches 4-6, 2-6, 6-0, 6-3, 6-0), le voilà attendu face à Juan Martin Del Potro, très impressionnant face à Juan Carlos Ferrero balayé en trois sets (6-3, 6-3, 6-3), pour une place dans le dernier carré. Et si l'Argentin sera favori, le Croate n'est plus à une surprise près...