Sordo en Mini, maxi ambitions

  • A
  • A
Sordo en Mini, maxi ambitions
Partagez sur :

Délaissé par Citroën, où il se trouvait en fin de contrat, Dani Sordo s'est officiellement engagé avec Mini pour deux ans, plus une année avec option d'achat. L'Espagnol consacrera sa saison 2011 à la préparation, puisque la Countryman ne prendra part qu'à 6 rallyes sur 12, avant un premier exercice complet en 2012.

Délaissé par Citroën, où il se trouvait en fin de contrat, Dani Sordo s'est officiellement engagé avec Mini pour deux ans, plus une année avec option d'achat. L'Espagnol consacrera sa saison 2011 à la préparation, puisque la Countryman ne prendra part qu'à 6 rallyes sur 12, avant un premier exercice complet en 2012. Le secret de polichinelle n'en est désormais plus un: Dani Sordo est officiellement un pilote Mini et prendra part à quelques manches du championnat du monde 2011 à bord de la Countryman. Plus vraiment en odeur de sainteté chez Citroën, l'Espagnol s'est engagé contractuellement avec la structure Prodrive, en charge du développement du programme Countryman WRC, après avoir passé des premiers tests il y a plus d'un mois déjà. Favori pour accompagner le Britannique Kris Meeke, autre pilote officiel de Mini, Sordo se prépare à une année axée sur le développement et la préparation. De retour en WRC 34 ans après sa dernière victoire (au Monte-Carlo), le constructeur allemand ne devrait participer qu'à la moitié des épreuves en 2011, avant une première saison complète attendue en 2012 et éventuellement une année supplémentaire en 2013, pour laquelle Mini dispose d'une option d'achat (à débloquer au plus tard le 15 septembre 2012). Malgré le passage aux motorisations 1.6 turbo, un rééquilibrage des forces qui aurait pu permettre à Mini de prendre sa chance à fond dès la première année, la jeune écurie préfère glaner de l'expérience. "Une fantastique opportunité" Pas un problème pour Sordo, désormais barré chez Citroën par l'éclosion d'Ogier en tant que deuxième pilote, et qui se lance ainsi à l'attaque d'un nouveau challenge, comme il l'indiquait mercredi dans un communiqué de Mini: "Il y a beaucoup d'attente autour du retour de Mini en WRC. Faire partie de cette nouvelle équipe est une fantastique opportunité pour moi. Je suis convaincu que Mini a un brillant avenir en rallye. Je suis également pressé de collaborer avec Kris Meeke, après des essais encourageants en Sardaigne, en novembre dernier." 5e du dernier championnat du monde, Sordo avait été relégué au sein du team Citroën Junior pour les trois dernières courses de la saison, et n'aura pu remporter le moindre rallye en quatre ans passés au sein d'une équipe française ultra-dominatrice. Avec cette 5e place, l'Espagnol a même égalé sa plus mauvaise place finale au général depuis ses débuts en 2006 (voir encart). Un souci de confiance plus que de talent, selon David Richards, président de Prodrive: "Dani n'a peut-être que 27 ans mais il est déjà l'un des pilotes les plus expérimentés du championnat. Je pense que dans un environnement qui lui convient et avec la Countryman, Dani est capable d'ajouter des victoires à ses 29 podiums et de devenir un candidat au titre." Rien que cela.