Soler, l'inquiétude

  • A
  • A
Soler, l'inquiétude
Partagez sur :

Vainqueur d'étape à Crans-Montana dimanche et deuxième du classement général du Tour de Suisse, Juan Mauricio Soler a été victime d'une terrible chute jeudi lors de la sixième étape. Evacué par hélicoptère à l'hôpital de Saint-Gall, le Colombien souffre d'un traumatisme crânien sévère, d'un oedème cérébral, de fractures et de contusions multiples. Alors qu'il a été placé dans un coma artificiel, son état de santé se serait légèrement amélioré.

Vainqueur d'étape à Crans-Montana dimanche et deuxième du classement général du Tour de Suisse, Juan Mauricio Soler a été victime d'une terrible chute jeudi lors de la sixième étape. Evacué par hélicoptère à l'hôpital de Saint-Gall, le Colombien souffre d'un traumatisme crânien sévère, d'un oedème cérébral, de fractures et de contusions multiples. Alors qu'il a été placé dans un coma artificiel, son état de santé se serait légèrement amélioré. La série noire se poursuit. Frappé de plein fouet ces dernières semaines par les décès tragiques de Wouter Weylandt et Xavier Tondo, le peloton professionnel a connu un nouvel événement dramatique ce jeudi avec la terrible chute de Juan Mauricio Soler. Le coureur de la Movistar a en effet heurté un spectateur au 33ème kilomètre de la sixième étape disputée entre Tobel-Tägerschen et Triesenberg. Si ce dernier ne souffre que de blessures superficielles, le Colombien a été gravement touché. Evacué par hélicoptère en direction de l'hôpital de Saint-Gall, le Sud-Américain souffre d'un traumatisme crânien sévère, d'un oedème cérébral, de fractures et de contusions multiples, selon un communiqué publié sur le site de son équipe. Placé dans un coma artificiel dans une unité de soins intensifs, il va être opéré de sa fracture du crâne. Alors que les médecins restaient réservés sur son état de santé, un nouveau communiqué a été publié sur le site de la Movistar, évoquant une légère amélioration. "Les nouvelles d'aujourd'hui (vendredi) sont bonnes, indique le médecin de la formation, Alfredo Zunga. Il reste hospitalisé en soins intensifs, mais l'évolution est favorable, même s'il faut toujours rester prudent dans les 48-72 heures qui suivent un tel accident". C'est un nouveau coup dur dans la carrière de ce coureur de 28 ans qui, après s'être révélé en 2007 en décrochant le maillot à pois sur le Tour de France, avait connu un long passage à vide. De retour au premier plan dimanche dernier en s'imposant au sommet de l'ascension vers Crans-Montana lors de la deuxième étape de ce Tour de Suisse, Soler, qui n'avait pas manqué de rendre hommage à son coéquipier disparu Xavier Tondo, occupait encore jeudi matin la deuxième place du classement général derrière l'Italien Damiano Cunego et pouvait espérer finir sur le podium, avant de retrouver éventuellement la Grande Boucle. Des rêves qui ont volé en éclats. Espérons pour lui qu'il puisse un jour remonter sur un vélo.