Solberg domine les débats

  • A
  • A
Solberg domine les débats
@ Reuters
Partagez sur :

RALLYE - Le Norvégien domine le rallye du Japon. Loeb est sixième.

RALLYE - Le Norvégien domine le rallye du Japon. Loeb est sixième. Spéciales 1 et 2 : Ogier démarre fort ES1 – ES2 Sous le dôme de Sapporo, Sébastien Ogier, qui avait reconnu avec application, remporte les deux super-spéciales courues jeudi soir. Le pilote du Team Citroën WRC prend logiquement la tête avec 2" d'avance sur Mikko Hirvonen (Ford) et 2"1 sur Dani Sordo (Citroën Junior Team). En quête d'un septième titre mondial, Sébastien Loeb, qui s'était déclaré prudent avant cette 10e épreuve du champion du monde ne se classe que 6e, à 2"4 de son coéquipier et principal rival au classement. Spéciales 3 à 5 : Solberg prend les commandes ES3 – ES4 – ES5 Petter Solberg profite des trois spéciales de la matinée de vendredi pour s'emparer de la première place. Loeb perd gros dès l'ES4, en cédant plus de 24 secondes en 26,9 km sur le Norvégien. Ogier, lui, ne résiste pas longtemps. Auteur de son deuxième temps scratch d'affilée, Petter Solberg prend la tête et "laisse" l'ES6 à son frère Henning, qui ne décolle toutefois pas de sa septième place. Au terme des cinq premières spéciales, Solberg mène la danse devant Ogier (+10"3) et Sordo (+12"5). Sixième à 36"6, Loeb voit déjà s'envoler ses rêves de sacre pour ce week-end, qui étaient conditionnés par une victoire ou, au pire, une deuxième place, si Ogier ne terminait pas mieux que 10e. Spéciales 6 à 8 : La réponse d'Hirvonen ES6 – ES7 – ES8 Vainqueur des deux dernières épreuves en 2007 et 2008 (le rallye du Japon n'avait pas été couru en 2009), Mikko Hirvonen retrouve petit-à-petit ses sensations. En l'espace de deux spéciales, le Finlandais grimpe de la cinquième à la deuxième place, au détriment de Sébastien Ogier. Simplement devancé par son coéquipier Latvala dans l'ES6, il s'adjuge les deux temps scratch suivants et fond sur Solberg, qui ne compte plus que 8"5 d'avance sur le pilote Ford. Derrière eux, le trou est fait. Ogier (+20"7) résiste à Latvala (+22"0), et Sordo s'accroche (+33"7). Toujours 6e, à 54"7, Loeb continue de rester dans le rang. Spéciales 9 et 10 : Loeb se réveille ES9 – ES10 Aucun bouleversement au classement général lors des deux dernières spéciales de la journée, courues sous le dôme de Sapporo. Si Loeb s'est enfin offert son premier temps scratch depuis le début de l'épreuve sur l'ES9, l'Alsacien est le grand perdant de la journée, seulement sixième à 54"5. A moins d'un miracle, il devrait laisser la victoire se jouer entre Mikko Hirvonen, Sébastien Ogier et surtout Petter Solberg. Vainqueur de l'ES10, le Norvégien termine la journée avec une petite avance somme toute confortable sur Hirvonen (+ 9"4) et sur Ogier (+21"3). Le Français a limité la casse ce vendredi et va devoir lutter avec Latvala (+22"4) pour défendre sa troisième place et pourquoi pas se rapprocher de Loeb au classement général du championnat du monde.