Söderling sans complexe

  • A
  • A
Söderling sans complexe
Partagez sur :

TENNIS - Après Nadal, Robin Söderling a dominé Djokovic (7-6, 6-1) lors du Masters de Londres.

Déjà vainqueur de Rafael Nadal lundi à Londres pour sa première participation au Masters, Robin Söderling s'est imposé mercredi face à Novak Djokovic (7-6, 6-1). Grâce à ce succès, le Suédois se rapproche grandement des demi-finales.Toutes les séries ont une fin. Et celle du nombre de victoires consécutives de Novak Djokovic, entamée à Bâle et prolongée à Bercy, s'est achevée ce mercredi pour son deuxième match au Masters de Londres. Le Serbe, vainqueur à l'arraché de Davydenko (3-6, 6-4, 7-5) il y a deux jours pour son 11e succès de rang, a baissé pavillon contre Robin Söderling en deux manches (7-6, 6-1). Le numéro trois mondial, émoussé physiquement en cette fin de saison, a résisté dans la première manche avant de s'écrouler complètement dans la deuxième. De son côté, le Suédois, déjà tombeur de Nadal, a quasiment son billet en poche pour les demi-finales. La saison s'éternise pour Novak Djokovic et sa condition physique en pâtit de plus en plus. Déjà, deux semaines auparavant, lors de son entrée en lice au Masters 1000 de Paris-Bercy, le Serbe avait évoqué sa lassitude. Il l'a répété juste après sa victoire contre Davydenko il y a deux jours. "Je suis épuisé par la longueur de la saison", avait lâché le protégé de Marian Vajda en conférence de presse. Malgré cet état physique précaire, Djokovic s'est embarqué dans une première manche marathon face à Robin Söderling. En dépit d'une première alerte sur son deuxième jeu de service avec deux balles de break à écarter (2-1), le Suédois se montrait intraitable sur son engagement. Une domination qui obligeait Djokovic à cravacher pour revenir à hauteur.Djokovic craque dans la deuxième mancheLes efforts consentis par "Djoko" tout au long du premier set allaient bien finir par lui jouer des tours. Poussé à la faute par le grand coup droit de Söderling, à la préparation ample, le Serbe dut faire face à trois premières balles de set à 4-5, toutes écartées grâce à un premier service retrouvé. En serrant le poing, il s'accordait un sursis avant de lâcher prise dans le jeu décisif, conclu 7 points à 5 par le n°9 mondial (7-6). En un peu plus d'une heure, le Suédois était parvenu à faire plier Djokovic qui, malgré le gain du premier jeu de la deuxième manche, en encaissa six d'affilée derrière (6-1).Battu lors de leurs cinq dernières confrontations, Söderling s'est donc offert son premier succès contre le n°3 mondial, deux semaines après avoir été dominé en quarts de finale à Bercy. Le remplaçant d'Andy Roddick joue parfaitement son rôle de trouble-fête puisqu'il a quasiment son billet pour le dernier carré pour sa première participation au Masters. Djokovic, considéré comme le favori à Londres, n'en a désormais plus le statut. Le Serbe tentera de se qualifier face à Rafael Nadal, un adversaire qu'il a largement dominé au POPB. Mais en Angleterre, c'est une autre histoire...