Söderling: "Pas surpris par Llodra"

  • A
  • A
Söderling: "Pas surpris par Llodra"
Partagez sur :

Le puissant Suédois a confirmé vendredi contre Andy Roddick (7-5, 6-4) qu'il était à l'aise dans la capitale. Double-finaliste à Roland-Garros (2009, 2010), Robin Söderling s'est qualifié pour les demi-finales du Masters 1 000 de Bercy où il affrontera Michaël Llodra. Söderling s'attend à une partie délicate face à un joueur qu'il n'a jamais dominé.

Le puissant Suédois a confirmé vendredi contre Andy Roddick (7-5, 6-4) qu'il était à l'aise dans la capitale. Double-finaliste à Roland-Garros (2009, 2010), Robin Söderling s'est qualifié pour les demi-finales du Masters 1 000 de Bercy où il affrontera Michaël Llodra. Söderling s'attend à une partie délicate face à un joueur qu'il n'a jamais dominé. Vous restiez sur deux défaites cette année contre Roddick sur court rapide. Quelle a été la différence aujourd'hui ? C'était la cinquième fois qu'on se jouait et à chaque fois les matches sont serrés. La marge est toujours étroite. J'ai perdu en trois sets à Indian Wells et 7-6 à Cincinnati dans le dernier. Ces deux rencontres auraient pu basculer de mon côté. Il faut bien saisir les opportunités qui se présentent. C'est ce que j'ai bien fait aujourd'hui. Votre deuxième service n'était pas mal non plus... Oui, j'ai bien servi. J'aurais peut-être même pu réussir plus de premières balles. Mon deuxième service était bon, c'est vrai. Dans l'ensemble, j'ai fait un bon match. L'histoire d'amour avec Paris continue, après vos deux finales à Roland-Garros. Pourquoi ne pas acheter un appartement ici ? Oui, il faudrait que je déménage et je vienne habiter à Paris ! C'est une très belle ville et j'ai de bons souvenirs ici. Les meilleurs de ma carrière sont à Bercy ou à Roland-Garros. C'est le troisième quart de finale sur mes cinq participations. C'est fantastique. Et là, j'arrive encore plus loin. La surface est très rapide, tout le monde le conçoit. Quelle est la conséquence sur votre jeu ? Elle est difficile pour tout le monde. On n'a pas l'habitude de jouer sur cette surface de nos jours parce que récemment les courts ont été beaucoup ralentis. J'ai grandi en jouant sur des courts en salle, j'ai toujours joué sur des courts rapides couverts. Ils m'ont toujours convenus. Vous affrontez Llodra samedi en demi-finale. Comment le jugez-vous ? C'est un excellent joueur, il est extraordinaire et difficile à breaker sur surface rapide. Je l'ai déjà affronté en salle et j'ai eu des difficultés (*). Je ne suis pas surpris qu'il soit arrivé à ce stade de la compétition. * Michaël Llodra mène 2-0 au chapitre des confrontations: quart de finale Marseille 2010 (7-6, 6-4) et finale Rotterdam 2008 (6-7, 6-3, 7-6).