Sochaux sur la pointe des pieds

  • A
  • A
Sochaux sur la pointe des pieds
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE 1 - Sochaux s'attend à une saison difficile.

LIGUE 1 - Sochaux s'attend à une saison difficile. LA SAISON DERNIERE Une fois n'est pas coutume, Sochaux n'a pas attendu la dernière journée du championnat pour assurer son maintien. Il faut dire que Grenoble, Le Mans et Boulogne-sur-Mer ont vite pris possession des fauteuils de relégables. D'où une fin de saison en roue libre durant laquelle les Lionceaux, auteurs de quelques coups avant la trêve contre Auxerre (1-0) et Lyon (2-0), ont oscillé entre la douzième et la seizième place. Sans prétention. "Ça faisait trois ans qu'on se sauvait au dernier match, qu'on galérait pour se maintenir. C'est donc un peu humain que les joueurs aient lâché en sachant très bien qu'ils allaient se maintenir", note l'entraîneur doubien, Francis Gillot. LE RECRUTEMENT Sur le marché des transferts, les Sochaliens n'ont pas encore vraiment bougé. Les départs sont pourtant nombreux puisque Dalmat (Rennes), Jokic (Chievo Vérone), Privat (Clermont), Traoré (Caen) et Gavanon (Nancy) ont quitté les lieux. Seuls Sauget (Grenoble) et Anin (Le Havre) sont pour l'instant venus renforcer l'effectif. Francis Gillot, qui espère recruter un attaquant (Maïga ?) et un milieu de terrain d'ici la reprise, le sait très bien: sans renfort, le FCSM risque de ne jamais décoller au classement. "On va encore être l'équipe la plus jeune. Si on n'a pas une ou deux recrues d'expérience, on risque d'être en difficulté", concède-t-il. L'ENTRAINEUR Ne vous fiez pas à sa petite voix et à son air abattu. Même quand tout va bien, Francis Gillot est "toujours comme ça". Mais il faut bien avouer que depuis qu'il est sur le banc de Sochaux, le natif de Villers-Sire-Nicole a surtout traversé des périodes difficiles, sauvant le club de la relégation dans le "money-time" en 2007-08 et 2008-09, avant de vivre un exercice 2009-10 un peu plus tranquille. Malgré tout, l'ancien technicien de Lens s'accroche, et fait avec les moyens du bord, forcément très limités. "Quand on joue en fin de tableau pendant trois ans, il n'y a de toute façon que des gros clients", constate-t-il. "Vous savez, nous les entraîneurs, on ne fait pas toujours ce que l'on veut. Bien sûr qu'on aimerait garder les meilleurs joueurs mais il faut prendre en compte l'aspect financier." Pas évident pour un club assez modeste comme le FCSM. LE JOUEUR A SUIVRE Victime d'un grave accident de la route aux Etats-Unis en octobre 2009, Charlie Davies a failli ne pas survivre. Le revoir sur un terrain, en mars dernier, était donc déjà une réussite. Mais l'attaquant américain, non retenu dans la liste des vingt-trois pour la Coupe du monde 2010, espère retrouver son meilleur niveau. Le fait d'avoir participé aux trois premiers matches de préparation de Sochaux a donné un premier indice sur sa motivation. Mais sa condition physique reste limitée. "Il n'est pas prêt, déplore Francis Gillot. Ça va être compliqué de compter sur lui. Il va lui falloir beaucoup plus de temps pour revenir. Il est encore limité physiquement, dans les sensations. Il faut qu'il réapprenne pratiquement tout. Pour lui, c'est difficile, il fait beaucoup d'efforts mais il voit bien qu'il n'est pas au niveau qui était le sien en arrivant." LE PRONOSTIC DE LA REDAC Si le président sochalien, Alexandre Lacombe, assure viser entre la huitième et la seizième place, force est de constater qu'à l'heure actuelle, les Doubiens seront plus près du seizième que du huitième rang. Difficile, en effet, d'imaginer l'équipe de Francis Gillot faire bonne figure avec Boudebouz, Maurice-Belay ou Brown comme seuls joueurs capables de faire la différence. "Quand ils n'étaient pas encore là, on n'a pas du tout pesé en attaque lors de la préparation, remarque l'entraîneur des Lionceaux. En l'absence des titulaires, ceux qui sont derrière eux n'ont pas montré grand-chose." Le maintien risque encore une fois d'être une quête intense jusqu'au bout. Reste à voir si, comme au printemps dernier, ils seront au-dessus de la ligne de flottaison.