Sochaux peut-il viser plus haut ?

  • A
  • A
Sochaux peut-il viser plus haut ?
Partagez sur :

Après avoir terminé la saison dernière à la cinquième place, Sochaux va être attendu au tournant pour l'exercice à suivre. Sans Francis Gillot, parti à Bordeaux, alors que plusieurs joueurs ont quitté le navire sans forcément être remplacés, la mission s'annonce compliquée pour la troupe de Mécha Bazdarevic, le nouvel entraîneur. Ce dernier ne part cependant pas vaincu, et espère naviguer entre la cinquième et la dixième place.

Après avoir terminé la saison dernière à la cinquième place, Sochaux va être attendu au tournant pour l'exercice à suivre. Sans Francis Gillot, parti à Bordeaux, alors que plusieurs joueurs ont quitté le navire sans forcément être remplacés, la mission s'annonce compliquée pour la troupe de Mécha Bazdarevic, le nouvel entraîneur. Ce dernier ne part cependant pas vaincu, et espère naviguer entre la cinquième et la dixième place. LA SAISON DERNIERE Si Lille a éclaboussé la Ligue 1 avec son jeu chatoyant, Sochaux n'a pas eu grand-chose à lui envier. Guidés par Marvin Martin, meilleur passeur de la Ligue 1, les Sochaliens ont connu une formidable fin de saison, pour aller décrocher une surprenant cinquième place. Avec un duo Maïga-Brown efficace en attaque, et des milieux techniques et percutants comme Boudebouz, les Doubistes ont su contrarier les pronostics, pour empocher leur qualification pour la Ligue Europa. LE RECRUTEMENT Le club a vécu une véritable saignée durant cette intersaison. Dans l'impossibilité de prolonger le contrat de nombreux joueurs, le club doubiste a vu partir plusieurs titulaires comme Maurice-Belay, Dramé ou Faty. Dans l'autre sens, hormis quelques retours de prêt, seuls Sébastien Corchia et Sébastien Roudet constituent des recrues de premier plan. D'autres devraient arriver d'ici la fin du mois d'août, comme le souhaite Mécha Bazdarevic. "Beaucoup de gens pensent que le groupe n'est pas énorme, et c'est vrai qu'un ou deux joueurs de plus ne serait pas un luxe", glisse le technicien, qui ne veut surtout pas perdre son joyau, Marvin Martin. LE JOUEUR A SUIVRE A 20 ans, Sébastien Corchia fait figure de grand espoir du football français, après une première saison réussie, il y a deux ans, avec Le Mans. Après une saison en Ligue 2, le latéral droit fait donc son retour au plus haut niveau français. Avec gourmandise. "Le projet sportif du FC Sochaux m'intéressait beaucoup. J'ai tenu à venir ici pour pouvoir continuer ma progression", a expliqué le joueur, à son arrivée, dans les colonnes du quotidien Le Pays. L'ENTRAINEUR Ancien joueur et entraîneur adjoint au club, Mécha Bazdarevic se voit offrir un drôle de défi en succédant à Francis Gillot, qui a mené le club jusqu'à la cinquième place. L'ancien coach grenoblois ne part cependant pas vaincu, et se montre plutôt enthousiaste sur la saison qui arrive. "On va démarrer avec de bons matches, ce qui va nous permettre de continuer à travailler sereinement", lance le Bosnien, qui compte continuer à intégrer de jeunes joueurs pour garder le FC Sochaux au plus haut niveau. L'OBJECTIF Après avoir terminé à la cinquième place la saison dernière, et décroché une qualification pour la Ligue Europa, difficile de faire mieux pour les Sochaliens. Mécha Bazdarevic ne compte d'ailleurs pas forcément faire mieux, et se contente de viser un rang "entre la cinquième et la dixième place". Pour ce qui est de la Coupe d'Europe, l'effectif risque d'être un peu juste et le coach doubiste a rappelé que le championnat serait une priorité. LE PRONOSTIC DE LA REDAC Sochaux peut-il faire mieux que l'an passé, et aller plus haut que cette cinquième place décrochée grâce à un sprint final parfaitement géré ? C'est peu probable. L'effectif apparaît encore bien juste, et le dossier Marvin Martin n'est pas encore complètement fermé. Une place autour de la dixième place semble pour le moment plus probable, et Mécha Bazdarevic ne vise d'ailleurs pas le Top 5. "Si on peut naviguer entre la 10e et la 5e place, ça va être super".