Sochaux, c'est chaud !

  • A
  • A
Sochaux, c'est chaud !
Sochaux a fait lourdement chuter Toulouse samedi soir à Bonal, infligeant une défaite 3-0 au coleader.@ Reuters
Partagez sur :

Les doubistes ont largement battu (3-0) les coleaders toulousains sur la pelouse de Bonal.

Toulouse et Montpellier n'ont pas saisi l'occasion de s'emparer provisoirement de la première place de la Ligue 1, samedi lors de la 9e journée. Avant les explications entre gros bras du championnat (PSG-Lyon, Lille-Rennes) dimanche, le Téfécé (4e) pouvait poursuivre sa belle série de 4 matches sans défaite et s'installer, au moins durant quelques heures, dans le fauteuil du leader. Mais Toulouse a montré ses limites en s'inclinant à Sochaux (3-0) et n'est sans doute pas capable de lutter dans la même catégorie que les autres équipes de tête.

Le duo sochalien Maïga-Martin a fait très mal aux Toulousains avec un doublé pour l'attaquant malien et deux passes décisives pour l'international français. Maïga en est lui à quatre réalisations en trois rencontres depuis la fin de sa mise à l'écart du groupe professionnel, signe qu'il a bel et bien mis de côté ses états d'âme et ses envies de départ de cet été.

Bordeaux craque encore

Côté montpelliérain, la sévère claque reçue par le Paris SG (3-0) à La Mosson la semaine dernière a visiblement laissé des traces. Malgré leur supériorité numérique après l'exclusion rapide de Planus pour une faute sur Utaka (24e), les Héraultais (3e) ont longtemps été menés à Bordeaux avant d'arracher un nul miraculeux sur deux buts de Belhanda et Hilton inscrits dans les deux dernières minutes (2-2). Un dénouement cruel pour Bordeaux (13e) mais classique d'une équipe aux abois et en pleine crise sportive.

Sans faire de bruit, Lorient, invaincu depuis le 20 août, s'installe de son côté dans le haut du tableau (5e) après avoir disposé de Valenciennes (2-0). Le derby breton contre Rennes (6e), le 16 octobre, s'annonce chaud bouillant.

Vague de matches nuls 1-1

Caen, tenu en échec par Nice (1-1), marque le pas après deux succès d'affilée mais les Normands restent dans le Top 10 (7e) tout comme Auxerre, 9e après le nul ramené de Saint-Etienne (1-1). Alain Traoré, le co-meilleur buteur de L1 avec Gomis (6 buts), n'a pas marqué, laissant le beau rôle à Ben Sahar.

En bas de tableau, Nancy, triste lanterne rouge et incapable de battre Evian/Thonon à domicile (1-1), n'a toujours pas remporté la moindre victoire. Enfin, Dijon (11e) et Ajaccio (17e) se sont quittés sur un score de parité (1-1).