Slater toujours en forme

  • A
  • A
Slater toujours en forme
@ Reuters
Partagez sur :

SURF - A Bells Beach, l'Américain a glané le 42e succès de sa carrière sur le World Tour.

SURF - A Bells Beach, l'Américain a glané le 42e succès de sa carrière sur le World Tour. Moins d'un an après sa dernière victoire sur le World Tour au Brésil, Kelly Slater, déchu de son titre mondial en 2009 par celui qui semble actuellement son principal rival, l'Australien Mick Fanning, a frappé fort ce vendredi en s'imposant pour la quatrième fois de sa carrière sur le Rip Curl Pro de Bells Beach, deuxième étape du World Tour 2010, rejoignant le légendaire Australien Mark Richards au tableau d'honneur de l'épreuve. Sur la plage de Johanna Beach et dans des conditions de vagues légères (un mètre), l'Américain a dominé en finale... Mick Fanning, prenant rapidement l'avantage avec une première vague notée 7.17 sur 10 avant d'enchaîner, grâce à un spectaculaire «Alley-oop» (saut au-dessus de la vague) sur un 8.93 qui l'a mis à l'abri d'un retour de son rival. Une ultime vague à 8.10 lui a même permis de terminer sur un total de 17.03, loin devant Fanning, resté bloqué à 12.00. A l'arrivée, le nonuple champion du monde, dont l'objectif est de tirer un trait sur sa carrière sur le chiffre rond de dix titres, remporte son 42e succès sur le World Tour (bien évidemment un record), alors même qu'il souffrait depuis trois jours d'une légère fracture au niveau du pied droit ! Toujours aussi respectueux de l'environnement dans lequel il évolue, l'Américain a ensuite remis son trophée de vainqueur à une communauté aborigène locale, les Wathaurong. Un succès qui lui permet de remonter à la deuxième place provisoire du classement 2010 (après deux épreuves sur dix). Du mieux pour les Français Mais cette quête d'un dixième titre s'annonce particulièrement disputé en 2010, avec notamment une armada australienne emmenée par le double champion du monde Mick Fanning et le trentenaire Taj Burrow (31 ans), pas vraiment décidée à faciliter la tâche à «Sa Majesté» Slater. "J'aurais adoré gagner, mais une place en finale est un très bon résultat", a commenté le premier, désormais cinquième au classement provisoire, tandis que le second, vainqueur de l'épreuve d'ouverture de la saison sur la Gold Coast début mars, conserve sa première place, lui qui est parvenu à se hisser jusqu'en demi-finale à Bells Beach, seulement battu par Mick Fanning. "Je suis content de cette troisième place, mais en même temps déçu d'être tombé alors que j'avais quelques bonnes vagues", a expliqué l'intéressé, désormais tourné vers la troisième étape, au Brésil (à partir du 23 avril). Et les Français dans tout ça ? Il y a du mieux, puisque si Jérémy Florès est, comme à Gold Coast, tombé au troisième tour, victime de l'Australien Adrian Buchan, non sans avoir battu au premier l'un des futurs demi-finalistes, Bobby Martinez, Michel Bourez, qui avait été vaincu deux fois en ouverture de la saison, s'est cette fois hissé en huitièmes de finale, dominant l'Américain Taylor Knox et l'Australien Adam Melling au premier tour, puis un autre Australien, Tom Whitaker, au troisième, avant de tomber en huitièmes face au futur vainqueur, Kelly Slater. A l'arrivée, le Tahitien occupe après ces deux premiers rounds australiens la 19e place provisoire (Florès est 23e), un standing que l'un comme l'autre tenteront de conforter, voire d'améliorer, au Brésil, sachant que selon le nouveau règlement, seuls les 32 meilleurs à mi-parcours, auront le droit de poursuivre la saison sur le World Tour...