Six buts pour le Real, 50 pour Messi

  • A
  • A
Six buts pour le Real, 50 pour Messi
@ Montage REUTERS
Partagez sur :

VIDEO - A quatre jours du clasico, les deux clubs ont encore affolé les statistiques, samedi.

Entre deux clasicos, le Real et, à un degré moindre, le Barça, se sont offerts deux succès tranquilles, samedi, en Liga, une compétition qu'ils écrasent. De retour à Valence, stade dans lequel ils ont remporté mercredi la Coupe du Roi, les joueurs du Real ont réalisé samedi , en fin d'après-midi, une démonstration de force face au club hôte, pourtant troisième de la Liga. Score final : 6-3 !

Dans une compétition promise au Barça, José Mourinho avait décidé de faire neuf changements par rapport à l'équipe alignée mercredi. Marcelo, Pepe, Mesut Özil et Cristiano Ronaldo étaient sur le banc. Pas utilisés face au Barça, Karim Benzema, Kakà et Gonzalo Higuain étaient titulaires. Et ces trois-là ont marqué les six buts. Il y a deux façons de lire cette info : soit José Mourinho est un génie, soit il est inconscient de mettre autant de talents sur le banc. A lire :Valence, jardin du Real

Le Real gagne en un set sec à Valence :

Karim Benzema a été le premier à ouvrir les hostilités sur un service d'Higuain. Le deuxième but est français lui aussi puisque Jérémy Mathieu "laissa" Higuain surgir dans son dos. Week-end pascal oblige, les offrandes se sont ensuite succédé : Higuain à Kakà (but n°3), Kakà à Higuain (n°4 et 5). Servi par Benzema, Kakà a conclu le festival du Real d'un joli tir enveloppé. Les deux buts de Valence inscrits en fin de match son anecdotiques. Valence est désormais à 17 points de son rival du soir. Mais le Real, lui, est toujours à huit longueurs du Barça.

Messi vers tous les records

Car le leader de la Liga, qui jouait deux heures après son rival, n'a pas tremblé, avec un victoire face à Osasuna (2-0). A quatre jours du clasico aller, en demi-finales de la Ligue des champions, les Blaugrana, qui débutaient sans leur trio Messi-Iniesta-Xavi, n'ont pas été flamboyants. Mais David Villa, muet depuis le 26 février, est sorti de son silence et cela peut être un point positif (1-0, 24e). Lionel Messi, lui, a marqué en toute fin de match (88e) après une passe limpide de "Dani" Alves.

Le Barça domine Osasuna (2-0) :

Il s'agit du 50e but de l'Argentin cette saison, ce qui constitue un record en Espagne (31 en Liga, 9 en Ligue des champions, 7 en Coupe du Roi et 3 en Supercoupe d'Espagne). Messi efface ainsi des livres des records l'attaquant hongrois du Real, Ferenc Puskas. Avec 31 buts en 31 journées de Liga, il peut encore espérer atteindre le total record d'Hugo Sanchez en 1990 (38). Mais, pour le moment, Messi ne doit pas penser à ce record. Comme tous ses coéquipiers, il doit déjà avoir la tête au clasico n°3, celui de mercredi, en Ligue des champions.