Simple formalité pour la Squadra ?

  • A
  • A
Simple formalité pour la Squadra ?
Partagez sur :

Facile vainqueur à l'aller (5-0) en septembre dernier, la Squadra Azzurra de Cesare Prandelli se rend ce vendredi à Torshavn pour y affronter une équipe des Iles Féroé bonne dernière du groupe C. En cas de victoire, les coéquipiers d'Antonio Cassano, buteur à l'aller, prendraient une sérieuse option pour la qualification au prochain Euro qui se déroulera en Ukraine et en Pologne.

Facile vainqueur à l'aller (5-0) en septembre dernier, la Squadra Azzurra de Cesare Prandelli se rend ce vendredi à Torshavn pour y affronter une équipe des Iles Féroé bonne dernière du groupe C. En cas de victoire, les coéquipiers d'Antonio Cassano, buteur à l'aller, prendraient une sérieuse option pour la qualification au prochain Euro qui se déroulera en Ukraine et en Pologne. La Squadra Azzurra se déplace ce vendredi aux Iles Féroé dans le but d'accroître un peu plus son avance au classement, dans le cadre des éliminatoires de l'Euro 2012. Les hommes de Cesare Prandelli sont largement en tête du groupe C avec 16 points, soit cinq de plus que la Slovénie de Handanovic, et huit de plus que l'autre épouvantail de la poule, la Serbie de Krasic (qui compte toutefois deux matches de retard). Vainqueurs à l'aller 5-0, les coéquipiers de Gigi Buffon et Andrea Pirlo ne devraient pas avoir de difficulté à s'imposer à Torshavn, contre la lanterne rouge. Pour l'occasion, il est probable que l'ancien entraîneur de la Fiorentina fasse tourner son effectif, en vue de la prochaine rencontre contre la Slovénie. Il n'est donc pas impossible que le nouveau gardien du PSG, Salvatore Sirigu connaisse sa deuxième sélection, après celle acquise contre la Côte d'Ivoire en août 2010 (0-1). A noter que le bilan de l'Italie contre les Iles Féroé est de trois victoires en autant de matches. La dernière rencontre entre ces deux équipes en Europe du Nord s'est soldée par une victoire étriquée des Azzurri 2-1, et un doublé du désormais retraité de la sélection, Filippo Inzaghi. En septembre dernier, les cinq buts inscrits par les Italiens avaient été les oeuvres de Gilardino, De Rossi, Cassano, Quagliarella et Pirlo sur coup franc.