Simon sorti sans combattre

  • A
  • A
Simon sorti sans combattre
Partagez sur :

Dernier Tricolore en lice au Masters 1000 de Miami, Gilles Simon, qui avait la lourde tâche de défier Roger Federer jeudi en quarts de finale, a abandonné après seulement trois jeux. Mené 3-0, le Français, souffrant visiblement de la nuque, a fait appel au kiné avant de jeter l'éponge. Le Suisse se prépare désormais à retrouver en demi-finale Rafael Nadal, tombeur en trois sets de Tomas Berdych.

Dernier Tricolore en lice au Masters 1000 de Miami, Gilles Simon, qui avait la lourde tâche de défier Roger Federer jeudi en quarts de finale, a abandonné après seulement trois jeux. Mené 3-0, le Français, souffrant visiblement de la nuque, a fait appel au kiné avant de jeter l'éponge. Le Suisse se prépare désormais à retrouver en demi-finale Rafael Nadal, tombeur en trois sets de Tomas Berdych. Mené 2 à 1 dans ses confrontations face à Gilles Simon, Roger Federer a rétabli la balance jeudi en s'imposant face au Français en quarts de finale du Masters 1000 de Miami. Habitué à des rallyes face au Niçois, qui l'avait battu en 2008 à Toronto et Shanghaï et contre qui il s'était imposé sur le fil lors du dernier Open d'Australie (6-2, 6-3, 4-6, 4-6, 6-3), le numéro trois mondial n'a pas eu cette fois à forcer son talent pour s'imposer, le Français ayant abandonné après trois petits jeux seulement (3-0). Crispé dès les premières balles, le protégé de Thierry Tulasne concède d'entrée son service après avoir commis trois fautes directes. Les trois premiers jeux filent à toute allure et le Français se décide alors à faire appel au kiné, après seulement dix minutes de jeu. Souffrant de la nuque, un problème qui l'avait déjà handicapé en février dernier à Rotterdam, où il s'était incliné au premier tour face à Benoît Paire (6-2, 2-6, 6-3), Simon, après quelques mots échangés avec le médecin et le superviseur du tournoi, serrait la main de son adversaire avant de plier bagages. Roger Federer, qui aurait sans doute préféré s'imposer à la régulière, accède ainsi au dernier carré sans avoir dépensé d'énergie. Une bonne nouvelle pour le Suisse qui croisera sur sa route Rafael Nadal, tombeur en trois manches du Tchèque Tomas Berdych (6-2, 3-6, 6-3), pour une première cette saison. Un affrontement au sommet attendu par tout le public floridien. Le vainqueur de ce choc pourrait alors retrouver en finale, Novak Djokovic, si le Serbe, irrésistible depuis le début de l'année, se défait de Mardy Fish, le futur n°1 américain au classement de lundi. L'occasion peut-être pour Roger de prendre sa revanche face au Djoker, qui l'a battu trois fois depuis le début de l'année.