Simon sort le grand jeu

  • A
  • A
Simon sort le grand jeu
@ Reuters
Partagez sur :

TENNIS - Gilles Simon a éliminé Andy Roddick, en quarts de finale à Washington.

TENNIS - Gilles Simon a éliminé Andy Roddick, en quarts de finale à Washington. Gilles Simon s'est offert une victoire de prestige jeudi à Washington en s'offrant le scalp de la tête de série n°2 et triple vainqueur du tournoi, l'Américain Andy Roddick, en deux sets (6-3, 6-3). Un succès rondement mené en 70 minutes à peine, le chouchou du public américain facilitant il est vrai la tâche du Français avec un pourcentage de premières balles famélique pour ses qualités (55%). Privé de sa meilleure arme et seulement capable de marquer un point sur trois sur sa deuxième balle, le n°9 mondial n'a pas résisté à la cadence de Simon, qui l'a breaké à trois reprises dans ce match. Vainqueur à Indianapolis en 2008, finaliste la semaine suivante à Toronto, le Français a déjà prouvé par le passé que son jeu s'exprimait bien sur dur. Il aura une autre occasion de le démontrer en quart de finale contre David Nalbandian. Lui aussi privé de courts pendant près de trois mois avant de réussir un retour réussi en Coupe Davis pour éliminer à lui seul ou presque la Russie et donner rendez-vous à... la France, l'Argentin impressionne depuis le début de la semaine à Washington. Après Rajeev Ram (6-4, 6-0) et Stanislas Wawrinka (6-1, 6-3), le natif de Cordoba, bénéficiaire d'une wild-card dans la capitale américaine, a écarté sans ménagement l'Italien Marco Chiudinelli, balayé en 44 minutes seulement (6-1, 6-0). Celui qui sortira vainqueur de ce bal des revenants affrontera en demi-finale le vainqueur de Cilic-Tipsarevic. Dans l'autre moitié du tableau, Tomas Berdych, tête de série n°1 dans la capitale américaine, s'est défait, en trois manches (6-3, 5-7, 7-5), du Kazakh Andrey Golubev pour gagner le droit d'affronter le Belge Xavier Malisse, tombeur de l'Américain John Isner en trois sets (6-4, 3-6, 7-6). Enfin, le dernier quart de finale mettra aux prises le Chypriote Marcos Baghdatis à l'Espagnol Fernando Verdasco, vainqueurs respectivement de l'Ukrainien Illya Marchenko (6-3, 6-7, 6-3) et de l'Américain Ryan Sweeting (6-4, 7-5).